Je suis partout, fin août

Eh oui: si je ne suis pas ici, c’est que je suis partout. Je suis infirmière à chatons et réparatrice de piscine, dompteuse de poussins et émondeuse de menu fretin. Je suis lectrice devant l’éternel et allumeuse de projets. Je suis désertrice et femme de ménage, maraîchère qui songe à moins l’être, transformatrice du potager à la poudre en pot et médiatrice de grandes angoisses transformées en cris. Je suis muette au milieu de la cacophonie. Autour de moi les empilades croissent, pleines de solutions que je ne peux pas encore mettre en œuvre. Je suis une rêveuse concrète que l’on bloque et une inlassable dont la patience commence à siffler comme une bouilloire.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.