Punaise du pin

Je n’ai pas peur des insectes, mais celle-là m’a fait sursauter quand je l’ai vue dans ma fenêtre de salon: son corps fait un bon 2 centimètres de long! Identifier un insecte peut être long, mais cette fois, mon Homme a dit punaise, ouvert un livre et… ta-da! Leptoglossus occidentalis, la punaise américaine du pin (western conifer seed bug).

En fait, j’apprends ici que ces punaises s’alimentent (d’abord et surtout) des cônes du pin (plutôt que du pin lui-même). Ça peut causer des problèmes aux producteurs, mais ici chez moi, le pin géant devant la maison n’a rien à craindre. Humains et animaux non plus n’ont pas à craindre cette punaise (qui, appremment, sent mauvais pour éloigner les prédateurs).

Mes photos prises, je suis allée libérer ma punaise… au pied du pin. J’ai eu le temps de prendre la photo suivante avant qu’elle se camoufle à merveille.

Pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Punaise du pin

  1. Jean-Philippe Gariépy dit :

    J’ai eu les mêmes près de chez moi. Il y a des pins chez la voisine.

    J’ai fait la même chose: j’en ai capturé un dans un verre en plastique et j’ai pris des photos. J’avais plusieurs spécimens à 5 pattes, pour une raison que j’ignore.

    • Campagnarde dit :

      hmmm ishe? comme dans la bonne vielle blague du savant qui observe (en lui ordonnant de voler) que plus on lui arrache d’ailes, plus la mouche domestique devient sourde?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.