Merlitons

Ce matin, les enfants et moi avons assisté au tout premier envol du troisième bébé merle de la deuxième couvée. Moment magique! Et trois instants plus tard je démarrais un lavage en espérant utilise rma corde à linge une fois cet été, heille! (Avant qu’ils re-pondent une troisième couvée!) Mais c’est vraiment dans l’air cet été: à deux nids de ma Colombine qui couve ses deuxièmes poussins de l’été j’ai… Mabel Bleue, la marans bleue, qui couve elle aussi! Ayayayaye!

L’été des oisillons

Je n’ai pas pu utiliser ma corde à linge cet été. Nous n’avons pas pu utiliser la terrasse non plus: une famille y a élu domicile au printemps, sans bail ni loyer! Je trouvais que je voyais beaucoup de va-et-vient merlesque… et pour cause: un couple a fait son nid… Lisez la suite

Paruline à flancs marron

Je voyais du jaune sur ce petit oiseau qui voletait dans les arbres en bourgeons près de la volière de nos poules et de l’étang, et j’ai pensé que je voyais une autre paruline à croupion jaune, mais en regardant mes photos, surprise: une paruline à flancs marron (Chestnut-sided Warbler,… Lisez la suite

Paruline à croupion jaune: chez nous et femelle

J’étais toute excitée l’autre jour de découvrir pas trop trop loin de chez moi de jolies parulines à croupion jaune, n’est-ce pas? Eh bien… devinez qui se cachait juste au bord de l’étang chez nous? Le mâle. Et dans mon potager à moi? La femelle. Comme quoi je devrais ouvrir… Lisez la suite

Grande visite (ou: finir le travail commencé)

Grande visite (ou: finir le travail commencé)

Il y a cinq ans, un couple de grands pics (Dryocopus pileatus, Pileated woddpecker) nous avait fait savoir que trois de nos mélèzes matures devaient être abattus. Au lieu de les brûler carrément en bûches, nous les avons transformés en quatre lits de culture. Ils abritent maintenant des pivoines, de… Lisez la suite

Paruline à croupion jaune

Un matin de la mi-mai, je promenais le chien en prenant des photos et en me réjouissant des chants d’oiseaux. Avec le temps, j’ai fini par développer un certain sixième sens ornithologique: je vois de petits mouvements dans le feuillage que j’aurais auparavant ignoré ou cru être dus à des… Lisez la suite

Buse à épaulettes

Décidément c’est ma semaine de buses! Après la petite buse (quoiqu’on a maintenant un doute sur son identification), voici, sans se tromper, la buse à épaulettes (Buteo lineatus, Red-shouldered hawk). Je l’ai vue cet hiver (je suis presque certaine que c’est la même! D’après moi, soit elle n’a pas migré,… Lisez la suite

Oiseaux de printemps

C’était à la mi-avril. La dernière tempête (enfin j’espère, là!), avec de la neige, du verglas, de la pluie, du grésil… M’enfin. Et tout le monde ici cohabitait fort bien: tourterelles, carouges, quiscales… Et chardonnerets en train de rejaunir. Jusqu’aux étourneaux! Moins de roselins cette année, moins de juncos aussi… Lisez la suite

Migration

Quand nous étions citadins, chaque printemps nous allions voir les oies blanches qui reviennent le long du Saint-Laurent. Nous allions à Baie-du-Febvre, mais aussi à Saint-Barthélémy. Depuis que nous habitons tout proche de Saint-Barthélémy? Nous y sommes allés une seule fois! Il fallait changer ça, et avec les enfants, bien… Lisez la suite

Carouge à épaulettes

Grand moment d’excitation récemment dans ma chaumière (vous allez vite constater que ça ne prend pas grand chose pour causer mon émoi…): j’ai cru voir un nouvel oiseau. Tout noir, presque gros comme les geais bleus parmi lesquels il se nourrissait, avec juste un peu de blanc sur l’aile. Mais,… Lisez la suite

Obsolescence (programmée?)

Obsolescence (programmée?)

Ah, la campagne! Ce lieu magnifique (c’est vrai) où on s’installe avec bonheur (toujours vrai!) pour devenir un étrange (aux yeux des locaux comme aux yeux des urbains dont nous étions jusqu’au déménagement). Il y a quelques années, j’ai dû appeler Hydro-Québec parce que notre poteau électrique penchait… de plus… Lisez la suite

De nouvelles copines

C’est le printemps (sous le mètre de neige restant, oui oui oui!) et la famille s’agrandit. Pour le meilleur et pour le pire, nous venons d’adopter pas une ni deux, mais huit nouvelles poulettes! Deux bovans rousses (Bovans Goldmine), deux bovans noires (Bovans Nera), deux Plymouth Rock barrées (Barred Plymouth… Lisez la suite

Comme un début de printemps

Juste en changeant l’heure, on a changé ma lumière, ma luminosité. Bon, pas la mienne, mais celle que je vois et qui influence mon humeur (côté humeur, la mienne est à écrire dans la marge de droite, ces jours-ci; ce sont de vrais billets, en plus courts et sans photo,… Lisez la suite