Automne

22 septembre 2009, équinoxe d’automne. Que vous le vouliez ou non, nous changeons de saison. Moi? Oui, je le veux! D’abord parce que je n’ai pas trop le choix, ensuite parce que j’ai toujours adoré l’automne (et en général les températures qui me permettent des manches longues et des vêtements les uns par-dessus les autres). L’automne est coloré avant d’être gris. Il est sans moustiques, sans coup de soleil. Et il annonce la neige que j’adore, le froid qui pique… tout en nous réservant des surprises en formes de journées magnifiques, où il fait bon se promener en forêt. Déjà depuis quelques jours j’entends les oies et les bernaches qui repartent, je vois les feuilles virevolter. Les sanglots longs des violons de l’automne, n’en déplaisent à Verlaine, conviennent à mon côté mélancolique, posé. L’automne… le temps de tout régler avant le repos. De corder le bois (ce qui, dans mon enfance, était inévitablement suivi d’une soupe poulet et nouilles, ça m’a marquée!). De ranger ce qui doit être remisé. De préparer des soupes et des ragoûts qui mijotent et attisent les appétits tout le jour. De s’emmitoufler. Tiens… l’automne est un moment pour l’organisation. Pas étonnant que ce soit ma saison!

C’est donc l’équinoxe. Ah, pour vous aussi, les cours de science remontent à longtemps? Pas de problème, Wikipédia et la campagnarde sont là pour vous:

Étymologiquement, le terme équinoxe provient du latin æquinoctium, de æquus (égal) et nox, noctis (nuit). Ceci parce qu’à l’équinoxe jour et nuit ont une durée identique. […]

Du point de vue astronomique, un équinoxe est le moment où la Terre est située à l’un des nœuds de son orbite, c’est-à-dire à l’une des deux intersections entre celle-ci et le plan de l’écliptique. L’axe de la Terre est incliné d’environ 23,44° par rapport au plan de son orbite. En conséquence, pendant environ une moitié de l’année, son hémisphère nord est orienté vers le Soleil, tandis que l’orientation est au profit de son hémisphère sud pendant l’autre moitié. Lors d’un équinoxe, les deux hémisphères sont orientés également par rapport au Soleil et celui-ci est situé directement au zénith de l’équateur. Les pôles Nord et Sud sont également situés à cet instant sur le terminateur et le jour et la nuit divisent exactement les deux hémisphères. Réciproquement, du point de vue géocentrique, un équinoxe se produit lorsque le Soleil atteint l’une des deux intersections entre l’écliptique et l’équateur céleste: sa déclinaison est alors nulle. (Source)

L’équinoxe d’automne est célébrée depuis fort logtemps comme la fête qui souligne la fin des récoltes (je suis en retard, jesuis en retard!). C’est, j’imagine, ce qui a été repris par l’Église catholique avec son Action de grâces. C’est le moment de remercier la Terre (ou enfin ce que vous voulez) pour ce qu’elle nous offre, le moment où la lumière cède la place à l’obscurité pour mieux renaître, et les semences de ce renouveau ont été récoltées. D’ailleurs, c’est souvent à l’automne que je me sens motivée à faire le grand ménage… du printemps. Pourquoi attendre au lieu de profiter du moment?

Aujourd’hui, 22 septembre 2009, ma Milady aurait eu quinze ans (au lieu de cela, un trou béant). Personne ne pourra jamais remplacer cet être magnifique qui a enrichi ma vie en me permettant de tisser d’aussi solides liens avec des êtres parfaits, les chats. Cet amour de tous les jours qui m’anime, c’est à Milady que je le dois. Il n’est donc que normal que cette année, ce soit à Milady que je dise merci.

Pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Automne

    • vieux bandit dit :

      😉

      J’ai la chance d’avoir plus de conifères que de feuillus. Mais faut pas les récolter, les feuilles mortes, faut les déchiqueter et les laisser sur place ou s’en sertir comme paillis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.