Artichaut

Chaque été, le potager comporte quelques essais. Cette année? Artichauts. Qui ont donné… des fleurs! Pas d’artichaut consommé, parce que finalement certains plants sont morts et je n’ai produit que trois fruits, pas vraiment au même moment: complexe à départager, un coeur unique! Mais ce n’est pas grave: un essai, c’est pour apprendre! Et j’ai appris… qu’une fleur d’artichaut, c’est magnifique! (Surtout si on aime les chardons!) Et aussi? Que ça prend de la place, la culture des artichauts. On répétera à plus grande échelle l’an prochain, dans le potager 6.0? Peut-être. Mais alors je devrai mieux m’informer côté semis, car les miens n’ont pas super bien réussi. Ni même mes quelques plants achetés. Vous vous souvenez de mon essai de paillis blanc? Je ne ferai plus ça! Je ne sais pas si c’est la couleur trop vive qui a trop reflété le soleil ou si c’est un produit chimique dans le papier blanc qui a brûlé les plants de ce lit-là, mais ils ont souffert (artichaut, mesclun, courgette). À l’avenir j’éviterai le papier blanc, mais je continuerai l’essai pour ce qui a semblé fonctionner: le paillis de papier journal déchiqueté. D’ici là, je devrais surtout… servir de l’artichaut à mes hommes. Parce qu’il ne faut pas se le cacher: ce qui réussit le mieux au potager, c’est encore ce qu’on a le plus envie de manger! Cause ou effet, qui sait!

131030 004

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Artichaut

  1. Ping :Semis de 2014 (et solution annuelle d’identification) | Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.