Tu fais quoi avec ça, un déshydrateur?

C’est la deuxième question qu’on me pose le plus souvent sur mon déshydrateur. La première, qui précède généralement l’autre? C’est quoi cette grosse boîte noire sur le comptoir? Pour répondre, j’ouvre des tiroirs, je sors des pots, je fais humer et regarder et je convaincs généralement rapidement. (Pas que je convainque les gens de courir s’acheter un déshydrateur, mais je les convaincs au moins du bien-fondé de la présence de la fameuse boîte noire chez moi.) Mais ma réponse, si elle fait appel aux sens, reste incomplète parce que j’oublie certaines choses que je fais avec ledit déshydrateur. J’ai donc eu l’idée de ce billet: j’y énumérerai ce que je fais avec mon déshydrateur, en mettant un lien vers un billet plus précis si j’en ai déjà écrit un. Sinon, c’est probablement que le billet viendra, et je reviendrai ajouter le lien! La liste se voudra donc incomplète, et évoluera au fil du temps, avec mon utilisation de la déshydratation. D’ailleurs voici trois ans que j’ai l’appareil, et c’est seulement maintenant que je l’utilise assez à mon goût (même si ce n’est qu’un début!)! Voici donc ce qui se trame dans le déshydrateur (et autour!) des Campagnonades (dont j’ai d’abord parlé ici)…

  • Déshydratation de fleurs comestibles (violas en photo ci-dessous, et capucines sur la toute première image)
  • Déshydratation de fleurs pour infusions (fleur de basilic)
  • Séchage des semences de mon jardin
  • Yogourt (pas besoin de yaourtière!)
  • Rouleaux de fruits
  • Fleurs médicinales séchées
  • Pour faire lever la pâte à pain: je la mets sur le déshydrateur qui déshydrate autre chose!
  • Assaisonnement aux légumes fait de poudres mélangées
  • Déshydratation des bouts de légumes cuits ou crus non mangés
  • Sécher des croustilles ou des craquelins qui ont pris l’humidité
  • Crêpes crues (aux bananes)
  • Rondelles de banane séchées (les bananes noircies sont les plus sucrées: plus de raison d’en gaspiller! Une banane = un petit bol de rondelles qui disparaît en un rien de temps à portée d’un ado!)
  • Zeste d’agrumes (quand j’en trouve qui sont biologiques, j’en profite!)

Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

15 réponses à Tu fais quoi avec ça, un déshydrateur?

  1. manon dit :

    Tient c’est donc ben une bonne idée ce billet là…

    Après tout on n’est si bien servi que par soi-même 😛

  2. Catherine dit :

    Comment fais-tu le yogourt au déshydrateur?

    • vieux bandit dit :

      Le yogourt a juste besoin d’une température contrôlée et relativement précise pendant quelques heures. J’enlève les plateaux de mon déshydrateur, j’y mets les pots de yogourt en devenir et je met en marche, voilà tout. Selon le modèle ça ne doit pas être possible avec tous les déshydrateurs, mais pour l’Excalibur, ça fait partie du boulot!
      🙂

  3. Ping :Déshydrateur à la rescousse | Les campagnonades

  4. Ping :Projet de bouffe de camping | Les campagnonades

  5. MiaouIsabelle dit :

    Bonjour,

    Je suis de France et j’ai un deshydrateur depuis un an mais là je voudrais deshydrater des poireaux, des carottes et des oignons et que cela se conserve sans frigo , les utiliser pour faire du potage qui cuit rapidement et se conserve sans frigo (exactement pour ma fille qui vit dans un camion) or je viens de lire sur un site de deshydratation français que les legumes deshydrater ne se conservait que une semaine dans un bocal à l’air ambiant !!!! qu’en penses tu ? Merci de ta reponse
    Isabelle
    je devrais etre averti de ta reponse ici dans mon mail j’ai coché la case

    • vieux bandit dit :

      Bonjour!

      Ça me semble… ridicule! À moins de laisser les aliments déshydratés dans un bol (ça m’est arrivé que mes tranches de bananes se réhydratent, et là… c’est plus aussi appétissant, disons!)… ou (ce qui m’est aussi arrivé…) dans un sac mal fermé (adieu persil qui a repris l’humidité on ne sait pas quand!).

      Et quand on y pense, jamais nos aïeux n’auraient survécu! D’ailleurs je lisais récemment une série qui parle de la vie au XIXe siècle, pendant la ruée vers l’Ouest, et tout l’hiver ils réhydrataient des tranches de pommes.

      Pour ne pas me tromper, je répondrai: ça dépend vraiment des conditions d’entreposage. Avec mes tomates (pas complètement craquantes), je ne prends pas de chance: hop au congélo (oui ça prend de la place). Mais sinon j’ai des pots Mason, des sacs, des contenant de yogourt… plein de trucs pleins de légumes déshydratés. Qu’on consomme des mois plus tard!

  6. MiaouIsabelle dit :

    Je te remercie de ta reponse rapide et je pense comme toi. Mes bananes déshydratées il y a 9 mois , je les mange toujours !!! elle sont dans des bocaux en verre à vis ( comme les pots de confiture) je ne sais pas ici ce que sont les pot  » mason » mais je suis allée voir sur google et oui nous avons les memes ici mais il sont cher : je reutilise les pots en verre couvercle à vis et les ébouillante, les seches bien …
    donc je vais deshydrater poireaux oignons carottes et mixer pour remplir des pots. Je m’abonne à ton blog et merci du partage : c’est chouette le net, de partager par delà les océans 🙂

    • vieux bandit dit :

      🙂

      Ah oui, les pots Mason, c’est très nord-américain. Des pots standards, réutilisables, faits pour les conserves (chers, ça dépend car on en trouve dans les bazars, les ventes débarras, etc. — d’ailleurs le village me connaît pour ça…!)

      Je crois que les gens (pire encore en Amérique du Nord!) ont très peur de s’avancer dans le « combien de temps ça va être bon et rester bon »; selon mes livres de trucs crus, les fermentations et autres réalisations se garderaient « 2 semaines dans un contenant hermétique ». C’est ridicule quand on pense à des craquelins! Ou même des biscuits: mes biscuits de Noël se gardent et se mangent des semaine splus tard (pour les derniers). Faut faire attention et ensuite se faire confiance! 🙂

      Au plaisir de jaser à nouveau!

  7. MiaouIsabelle dit :

    Merci 1000 fois pour ce billet car je n’utilise pas assez mon deshydrateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.