Supprimer mon compte Facebook: la fois où j’ai été à l’avant-garde!

Non mais quand La Presse parle d’un mouvement (#deletefacebook) visant à convaincre les gens de supprimer leur compte Facebook, c’est que c’est quand même un mouvement, un élan bien connu. Fantastique: pour une fois j’aurai agi avant tout le monde! (hahahahahahha!) Ha, m’enfin, du moins, si quelqu’un le fait vraiment, s’il y a vraiment une indignation qui devient geste chez certains. Je ne sais pas trop pourquoi tout ce beau monde s’émeut aujourd’hui seulement, alors que tout ce dont les médias parlent relève de l’ordinaire connu chez Facebook, mais ce n’est pas grave, je vous encourage à supprimer votre compte, question de vie privée et de santé mentale, d’authenticité, de tout ce que vous voudrez et y trouverez! Même que je vous encourage à bloguer avec un petit b, comme en parle Clément!

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Supprimer mon compte Facebook: la fois où j’ai été à l’avant-garde!

  1. Éric dit :

    😀 Quand j’ai lu ça cette semaine, j’ai pensé à toi! Et comme ça faisait une demie-éternité que je n’étais pas venu sur ton blogue, j’en profite pour laisser un petit coucou! 😀

    Mais désolé, je ne délaisserais pas Facebook! 😉

    Par contre, je pourrais me remettre au blogue, si je trouve une approche qui me parle…

    • Campagnarde dit :

      Merci pour le coucou! 😉 Moi j’ai pensé à toi cette semaine en finissant mon thym séché-façon-paresseuse de 2017. (Là je me retiens de pas pelleter pour trouver sous 3 pieds de neige du thym bien vert!)

      Pour moi y aura pas de retour en arrière. Même que jamais je n’aurais dû céder (voilà ce que c’est que les hormones de fin de grossesse! grrrr!) et m’inscrire sur Facebook pour commencer (même si bien franchement je suis bardée: je n’ai jamais vu une seule pub sur FB! c’est au moins un reproche que je n’ai pas à lui faire, ha!). J’avais eu raison de ne rien vouloir savoir toutes les années avant. Mais tu sais, je n’ai rien d’une «influencer» (même que je voudrais pas l’être et que je me méfie de ceux qui le sont, et de plus en plus! c’est un peu pour ça que je blogue de façon sporadique; je cherche un ton qui ne soit pas aussi «et voici comment faire» parce que plus je vieillis, moins je crois aux méthodes et aux systèmes rigides et moins j’endure la manipulation) et je ne m’attends pas à convaincre qui que ce soit. Ce qui ne m’empêche pas d’avoir raison (pour moi)! 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.