Rien ne se perd… tout s’utilise!

Il y a plusieurs programmes offerts aux parents d’un nouveau-né au Québec. On peut obtenir une trousse de lecture avec le programme Une naissance, un livre des bibliothèques publiques (je ne sais pas encore si je peux obtenir la trousse auprès de la bibliothèque d’ici, ouverte deux heures par semaine, le mardi soir pendant que je fais à souper merci…). On peut obtenir un arbre du ministère des  Ressources naturelles et de la Faune (en théorie, car j’ai décidé de ne pas dépenser temps et essence pour aller le chercher en plein milieu de la semaine pendant les heures de bureau [oui, on me donnait une seule option! Parce que les parents de jeunes enfants, on le sait, ça n’a rien d’autre à faire!] à plus d’une heure de route de chez moi, ce qui est franchement absolument ridicule et STUPIDE (au prix qu’est l’essence en plus!) pour un ministère qui dit avoir l’environnement à coeur!). Et ici, la caisse populaire de l’Ouest de la Mauricie offre une trousse de bienvenue: un panier de naissance. Oui bon, ça inclut une ouverture de compte gratuite (et même si je ne suis pas très pro-Desjardins, ici ma fille n’aura pas d’autre choix, alors…). Mais ça inclut surtout des produits locaux: un sac réutilisable, une attache à suce (ou à jouets de dentition, mettons), un coussin/toutou en tissu recyclé (un mouton!), un savon artisanal et… un superbe bavoir fait par Rien ne se perd, tout se crée.

Oserais-je l’avouer? C’est ce bavoir que je voulais surtout! J’avais déjà entendu parler de l’entreprise, que je trouvais géniale. Eh bien là je vous le confirme: leurs produits le sont, géniaux! Le bavoir, en boton bio, est grand et large, il est mille fois plus utile que la soixantaine d’autres bavoirs empilés sur une tablette de placard (je n’exagère pas! Quelqu’un veut en faire une courtepointe?) et… pas mal plus joli aussi! Sa bande Velcro à la nuque est large et solide: fantastique. Y a plus d’interrogation à se faire: des cinq ou six bavoirs en rotation rapide (un hasard: parmi la soixantaine, je n’ai choisi que des bleus…), c’est celui-ci qui prend le dessus. Les autres seront encore utiles… quand celui-ci sera sur la corde à linge! Youpi! Merci aux créatrices exceptionnelles de Rien ne se perd, tout se crée, et aussi à la caisse pop de l’Ouest de la Mauricie!

Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

12 réponses à Rien ne se perd… tout s’utilise!

  1. manon dit :

    moi et les bavoir on a pas eu beaucoup d’affinité!

    Mes préférés c’était ceux fait en serviette/ratine rectangulaire avec un collet à un bout comme pour enfiler un chandail.

    Mais là, ça fait presque 2 ans que je les refiler ailleurs. Je préférais changer de chandail à mon ti-pou que d’utiliser un bavoir.

    • vieux bandit dit :

      On s’en était parlé avant la naissance de ma puce, et depuis ce temps, chaque fois que je vois ma pile de bavoirs dans le placard, je pense à toi! 🙂
      (Et je me demande qui, un jour, voudra bien de ça! Personne en parle, mais au fond (bien au fond!) de tous les sacs de vêtements que j’ai eus en cadeau, y avait une petite pile de bavettes inutiles, bien cachée sous tout le reste pour ne pas être refusée! Hahahaha!)

      J’en ai de tous les styles, du plus miniature (inutile) au plus grand (pas pire: http://www.flickr.com/photos/vieuxbandit/6885912794/in/photostream ), avec velcro, avec trou de chandail, avec cordon, alouette! J’te dis, une courtepointe ça se ferait rapido! J’en ai acheté… aucun. Pas un. Et des soixante (quelque!) que j’ai, pas un qui soit taché ou magané! (Vraiment les mères autres que moi semblent très douées pour l’entretien ménager!)

      Tant qu’à moi, quand y fera chaud et que la puce tiendra bien assise… tout le monde tout nu dans le gazon pour diner! 🙂
      (Pour le moment c’est pas trop salissant: on garde généralement le contrôle de la cuiller. Mais ça ne durera pas!)

      N’empêche que ce bavoir-là est un bout de tissu vraiment magnifique, et comme l’entreprise Rien ne se perd fait bien autre chose que des bavoirs dans les paniers de naissance…! 🙂

  2. manon dit :

    Ce commentaire ce veut être un test pour voir si je vais avoir la notification dans mon email…

    me semble que j’en ai pas reçu un depuis que t’ai reviendu 🙁

    • vieuxbandit dit :

      Je viens de réinstaller le plugin et c’est pas le même. Je dois d’ailleurs corriger l’horreur qu’il contient: « Notifiez-moi (sic) des commentaires à venir via (sic) émail (sic). Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter. »

      Dis-moi si ça fonctionne au moins, sinon je reprendrai l’ancien (si je le retrouve)!

      • manon dit :

        ok ça marche!

        • vieux bandit dit :

          Est-ce que c’était mieux avant? Avant je ne voyais pas trop ce truc-là, mais là aujourd’hui je reçois deux courriels par commentaire laissé, je trouve ça… trop. Et j’ai modifié mon « abonnement » jamais pris (!) aux commentaires ici et ça ne me permet plus de le supprimer!

          • manon dit :

            heu… c’est gossant que celui de blogger/gmail, mais hein au moins je sais quand ya une réponse là où j’ai laissé ma trace!

            • vieux bandit dit :

              Ouan… je vais en essayer un autre. Chaque système a ses inconvénients. Sur ton blogue, je ne peux pas m’identifier juste comme « vb » avec mon lien: je dois passer par Google (c’est niaiseux parce que je n’utilise pas Blogger du tout et j’ai pas de photo liée à ce compte-là) car mon openID ne fonctionne pas toujours. J’pense pas que je vais tout régler ça aujourd’hui 😉

            • vieux bandit dit :

              Bon, je pense avoir retrouvé mon ancien plugin. Ça fonctionne correctement pour toi?

  3. lyne dit :

    Les bavoirs sont très utilisés chez fils no.2.
    Petit-fils bave tellement qu’on devrait le changer plusieurs fois par jour sinon.
    Les plus utilisés sont grands et ont un envers imperméable.
    Et aucun n’est neuf .Tu as bien raison tous les sacs de vêtements usagés qu’ils ont reçu en contenaient!!!

    • vieux bandit dit :

      Je finis par changer ma fille souvent de toute façon, mais tu m’y fais penser : au tout début de ses deux dents maintenant percées, j’ai mis un bavoir à ma fille pendant un petit bout pour « éponger » toute la bave produite. Résultat? Une petite nuque rouge, irritée. Faque… j’ai laissé la bave couler! Et le « problème » s’est résorbé.

      C’est une question de choix, d’habitude et… de bébé! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.