Pogos de merguez

Ça a commencé pratiquement comme une blague. Des amis chez qui on soupait nous racontaient que, n’ayant pu trouver le mélange à Pogo officiel de l’époque (qui ne me rappelle AUCUN souvenir: je pense qu’on achetait les Pogo tout faits, mais c’était rare de toute façon), ils avaient trouvé en ligne une recette pour la panure et avaient trouvé ainsi la façon de soulager leur rage inopinée pour des Pogo. Je me suis mise à déconner un peu, disant qu’on devrait essayer avec des merguez. Franchement, je disais ça comme ça. Mais quand l’Homme a acheté des merguez pas longtemps après, je n’ai eu qu’un eidée: les pogosifier! Chose pensée, chose faite, et voici la recette choisie (petit truc trouvé en ligne si vous cherchez la chose en anglais: optez pour corn dog comme mots clé, au lieu de la marque de commerce Pogo!):

  • des merguez (j’en avais huit)
  • 110 g de farine
  • 30 ml de sucre
  • 5 ml de sel
  • 3 ml de poudre à pâte
  • 1 ml de bicarbonate de sodium
  • 1 ml de poivre
  • 180 ml de lait
  • 1 gros oeuf
  • 1 litre d’huile pour la friture

Insérer des bâtonnets (j’ai pris des bâtons pour brochettes, que j’ai coupés) dans les saucisses. Mélanger les ingrédients secs, puis ajouter le lait et l’oeuf et fouetter jusqu’à l’obtention d’une texture lisse.

Faire chauffer de l’huile jusqu’à 180 degrés C (360 degrés F) dans une poêle ou une friteuse (j’ai une friteuse, alors…). Tremper les saucisses dans la panure (en fait je les ai recouvertes à l’aide d’une cuiller, moi!) et les faire frire. Il vaut mieux en enrober seulement quelques-unes et les faire frire avant de passer aux suivantes. Quand la panure est dorée, les pogos sont prêts.

Mon opinion? On est à mille lieues des Pogos de la marque de commerce. Non seulement je suis réconciliée avec l’idée des saucisses panées et frites sur un ptit bâton, mais je me dis que oui, je pourrais paner et frire d’autres trucs (mon historique avec les trucs panés et frits renferme surtout du filet de sole pané, ce que je n’aimais pas particulièrement enfant, mais que ma mère faisait comme étant la seule façon de faire avaler du poisson à mon père; quand ma mère et moi avons nous sommes mises à vivre seules… on s’est mises à manger du poisson aussi peu cuit que possible, qui goûtait autant le poisson que possible, aussi souvent que possible!). C’est tout un revirement!

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

11 réponses à Pogos de merguez

  1. La Marmotte dit :

    On a fait des trucs semblable dans le temps des fêtes, en version bouchées

    Pogosifier, tu dis? :-P.

    Mais moi je me rappelle PARFAITEMENT la boîte de mélange à pogo!

    • vieux bandit dit :

      Pogosifier. oui! 🙂

      Sans bâtons pour les demi-Toulouse de ce soir, et avec la pâte plus allongée selon mon humeur (plus de lait et de farine). Et j’ai frit la pâte en beignets après et… il ne reste plus rien des saucisses ni de la pâte!

      (Faut dire quand même que je partais de 6 seulement saucisses en moitiés, pour 3 appétits adultes, et que j’oubliais que malgré l’oeuf et demi brouillé, la puce est maintenant capable de manger une saucisse entière!)

      • La Marmotte dit :

        Un oeuf et demi ET une saucisse!
        Helala! Elle a un métabolisme de feu ta puce!

        • vieuxbandit dit :

          Depuis deux semaines elle mange comme une mini-ogresse. D’ailleurs elle dit MANGER maintenant (et PARLER, ce qui ne laisse rien présager de bon, hahahahaha). Faut dire qu’hier elle a eu froid dans la piscine (mais refusait de l’admettre ou de sortir) et a fini par prendre deux bains et deux douches, n’a pas voulu dormir avant 17h, quand son frère l’a promenée avec les chiens, bref beaucoup de rebondissements dans sa journée!

          • La Marmotte dit :

            Elle a dû faire un bon dodo après tout ça. 😉

            • vieux bandit dit :

              C’est mal la connaître! 😉 Ma fille, le sommeil… SOUPIR. M’enfin, elle a bien dormi, mais c’est jamais sans interruption. Ni… tôt. (Ah si: mardi elle a pas fait de sieste du tout et à 20h30 elle s’est endormie. Mais sinon, c’est entre 21h et 22h15 qu’elle s’endort… ouf.)

              • La Marmotte dit :

                Ouf! Je ne sais pas à quoi elle carbure ta puce, mais elle peut bien être tout en muscle et sans un gramme de graisse!
                Le mien est comme sa maman: une vraie marmotte! 2 siestes de 2 heures et dodo généralement de 21h00 à 6h30-7h00, sans interruption (sauf pour la suce en période de poussée dentaire). Ce samedi il s’est même levé à 8h45. Mettons qu’on était reposé. 😉
                Une marmotte, je te dis!

                • vieuxbandit dit :

                  Ah mais elle dort le matin! Même trop! Elle se lève rarement avant 8h et souvent plus proche de 9h… Moi qui était habituée à me lever à 6h… avec bonheur!

                  • La Marmotte dit :

                    Ok, on fait un échange. Une heure plus tôt le soir pour ta fille, une heure plus tard le matin pour mon fils. Je déteste me lever tôt! 😛
                    Deal?
                    (Restes plus qu’à convaincre les bambins…)

  2. manon dit :

    lol, recette faite aujourd’hui (mais avec des saucisses à hot dog) pour satisfaire la demande des enfants qui voulaient goûter à des pogo.

    (quand on sait à quel point j’aime les saucisse à hot dog et les pogo, on sait que leur faire ça c’est comme leur faire un cadeau tant attendu et désiré!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.