Perception

Un ami m’a envoyé un lien vers cet article très intéressant qui parle de la manière dont les meneurs de troupeaux de caribous Sámi élèvent leurs enfants… parce qu’il voyait des liens entre ces façons de faire et ma réalité (imaginez!)! J’ai trouvé ça très drôle qu’il voie des similitudes là; je crois que c’est l’absence de routine établie chez moi qui lui a fait penser ça. Pas de routine fixe, non (alors que dans la majorité des familles, la fréquentation de l’école dicte les routines familiales), mais de la structure, oui! Elle se voit moins de l’extérieur, j’imagine. C’est vrai que chez nous, il n’y a pas d’heure fixe pour se lever, se coucher ou manger. Parce que dans ma vie à moi, de travailleuse autonome qui travaille chez soi, c’est comme ça, tout simplement. Vrai aussi que mes enfants ont accès à plein d’outils et de libertés. Vrai que je répète à ma fille de s’obstiner quand elle a en tête un projet, parce qu’elle va finir par trouver un moyen (ou me convaincre…!). Si ça mène mes enfants à une plus grande résilience, comme pour les enfants des Sámi, ce sera génial. Mais pas question d’approcher de l’oreille du moindre animal avec un couteau chez moi, par contre! 🙂

Je connaissais un peu le peuple Sámi, car j’ai lu il y a quelques années le roman graphique Le dernier lapon, vraiment excellent. Maintenant que j’y pense, je devrais lire le roman qui l’a inspiré.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.