N’ayez crainte, les semis sont partis!

Je vous l’ai dit, l’idée de partir les semis me foutait la trouille (ah, la nouveauté…). Mais je l’ai fait. Un peu en retard (à peine, vu la date de plantation extérieure ici), mais c’est fait. Et de façon pas mal plus organisée que l’an passé. Au sens où j’ai tout noté: tant de semences (3) dans chaque trou (4) de chaque contenant pour les tomates, par exemple. Ah oui, parce que cette année, pas question de finir avec une jungle de semis pour ensuite en laisser dépérir une partie. Non. Je note tout, question de connaître le taux de germination, et ensuite j’élaguerai pour donner la meilleure chance aux élues. Et cette année, pas question de me retrouver avec une touffe de plants d’oignons que je dois faire tremper et démêler pour ensuite être forcée de tous les planter en une même séance (les lits de culture ont beau être surélevés, ouille mon dos!). Enfin… on verra (advienne que pourra!)!

Après avoir tergiversé longtemps, quand je m’y suis mise j’ai vite atteint le stade de l’enthousiasme débordant. Allez, hop, on essaie de faire germer ces semences d’hibiscus vivace, qui sait! Le tapis chauffant est en fonction, les néons allumés (et la minuterie à remplacer…), les fonds de contenants de jus ont été réutilisés et les dômes sont mis. Maintenant… on attend!

Pour marque-pages : Permaliens.

8 réponses à N’ayez crainte, les semis sont partis!

  1. Manon dit :

    wouhou!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. lyne dit :

    Comme c’est excitant quand ça commence à sortir de terre!Pour ma part pas de néon ni de minuterie.Les semis sont mis à germer sur le dessus du frigo et quand ils apparaissent ils vont faire un séjour de quelques semaines dans la véranda chauffée, en attendant d’aller sur la galerie arrière fin mai.
    C’est la 2e année que je fais cela et ça fonctionne très bien.
    Vive les semis et vive le beau printemps!

    • vieux bandit dit :

      Ici, les dessus de frigo sont les antres des chats, alors faudrait pas! Le tapis chauffant, c’est surtout parce que les deux endroits où j’ai faits mes semis jusqu’à présent ne sont pas chauffés à la température normale. Par contre, là, dans le garage intérieur, il y a de grandes fenêtres et faudra que je fasse attention à ne pas griller l’ensemble de la production! La solution-semis n’est pas encore permanente, et l’an prochain je risque bien de trouver encore une autre solution!

      Tout le monde qui parle de printemps me fait rire un peu, tu sais. Oui officiellement il est là, mais ici j’ai encore un bon 60 cm de neige, et là où il y en a moins (l’entrée), tout vire en boue dégueulasse durant le jour. M’enfin, d’ici quelques semaines, je vous rejoindrai, bande de printaniers! 😉

    • vieux bandit dit :

      Excitant, oui. Mais ça me fout la trouille encore! Une fois vivant, ça peut mourir… parce que je peux le tuer! Toute une responsabilité!

      (J’ai toujours dit que le problème des plantes pour moi, c’est qu’elles ne miaulent pas! J’en ai tué des coriaces, je connais ma force… ça m’inquiète! Heureusement que l’Homme les observe attentivement aussi, ça leur donne une chance!)

      (Allez savoir pourquoi je me fais confiance une fois dehors… Ah mais justement, je mets tout entre les mains de Dame Nature, et à ELLE je fais confiance!)

  3. lyne dit :

    C’est drôle je ne vois pas ça comme toi.Chez-nous aussi y a encore une trentaine de centimètres de neige et y a de la boue dans l’entrée mais c’est peu cher payer pour jouir de la lumière,des odeurs enfin revenues,des chants des nouveaux arrivants(un carouge à épaulettes entendu après souper).Alors,oui c’est le printemps non seulement sur le calendrier mais dehors aussi!

    • vieux bandit dit :

      Mais la lumière n’était jamais partie! Celle de l’hiver est de loin ma préférée (le changement d’heure m’a juste fait… suer. Le soir j’ai pas besoin de lumière: c’est tôt le matin que j’en veux!)!

      Et les oiseaux (un junco arrivé avant les autres, entre autres, pour mon grand plaisir — on n’a pas de carouges ici même en été, en tout cas pas pas que j’ai vus, et comme je les connais ceux-là… je regarde!) n’ont pas attendu le printemps du calendrier: chez nous ça chante fort en toute saison… et je vais m’ennuyer bientôt de mes amis d’hiver! (Juste pour le plaisir, ce matin je suis retournée donner des arachides à mes geais bleus, qui m’ont fait tout un spectacle en retour!)

      Hier matin, moins dix. Pas trop printemps! Mais le soir… barbecue! Ah tiens, c’est ça qui fausse moin point de vue: je suis dehors de 6h45 à 7h30 et ensuite à l’intérieur (surtout). À moi les matins d’hiver, donc, pour encore quelques semaines! 😉

      (L’entrée, gigantesque, a l’air d’un champ de mines! Mais c’est surtout les chemins où on se promène qui sont atroces quand tout dégèle trop vite. Pas super agréable, 45 minutes de succion sur des bottes boueuses qui enfoncent! Tango, lui, est tout heureux d’être complètement boueux…)

    • vieux bandit dit :

      Lyne! Je me corrige: JE n’ai pas encore vu de carouges ici, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y en a pas! Faudra que je fasse un plus grand effort pour apprendre et reconnaîtres les chants!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.