Lectures 2018

Alors, comme en 2012 2013201420152016 et 2017, une petite rétrospective de mes lectures annuelles. De la liste ci-dessous, mes coups de cœur? I’m Just Happy to Be Here: A Memoir of Renegade Mothering, de Janelle Janchett. Et la trilogie Oryx and Crake de Margaret Atwood.


Trois abandons, d’abord:

  • Graeber, David :: Debt :: Juste trop long pour moi au moment où j’en ai lu la moitié. Je l’ai commencé en 2017, autant avouer que je l’ai vraiment délaissé.
  • Huxley, Aldous :: After the Fireworks :: Je n’ai pas accroché; j’y reviendrai un jour, peut-être.
  • Laferrière, Dany :: Autoportrait de Paris avec chat: roman dessiné :: C’est magnifique, mais ça a fini par être pénible à lire. Je me suis rendue à la moitié environ.

Alors, en 2018… J’ai lu en entier 73 titres. Je poursuis en 2019 la lecture entamée de 5 ouvrages, aussi. Sur ces 9 692 pages lues, 15,6% ont été écrites par des femmes (remarquez cependant que mes deux coups de cœur sont d’auteures!) et 35% étaient en français.

  • Alexander, William :: The $64 Tomato: How One Man Nearly Lost His Sanity, Spent a Fortune, and Endured an Existential Crisis in the Quest for the Perfect Garden :: Très drôle. J’en avais entendu parler par Blork et Martine il y a longtemps. Mais quand même, c’est une histoire de privilégiés… qui me fait apprécier qu’on ait dû s’arranger avec nos moyens plus modestes et avec ce qu’on a trouvé comme solutions gratuites/pas chères/récupérées!
  • Arcand, Denys :: Les invasions barbares :: Le scénario du film (tel que filmé mais avec quelques notes sur ce qui a changé en cours de route).
  • Atwood, Margaret :: Oryx and Crake :: 1 de 3
  • Atwood, Margaret :: The Year of the Flood :: 2e de 3
  • Atwood, Margaret :: Maddaddam :: 3e de 3 de cette trilogie que je vais sans doute relire. Une des meilleures œuvres que j’aie lues. À ce point. Je n’avais jamais lu Margaret Atwood avant 2016, mais je suis en train de lire mon 10e et j’en attends encore plusieurs par la poste!
  • Atwood, Margaret :: Murder in the Dark :: Fiction, poésie, autobiographie… de courts textes, de la toujours fascinante auteure: du bonbon.
  • Barbeau, Manon :: Merlyne :: Autant je n’ai pas aimé La femme qui fuit, de la fille de l’auteure, autant j’ai aimé Merlyne (faut dire que cette fois c’est en bon français, alors que la narration orale/anglicismée de l’autre m’a beaucoup agacée), même s’il est évident qu’il y a là des bouts autobiographiques communs. Et ça vire pratiquement en roman érotique vers la fin! Une plume vive, convaincante, et des clins d’œil au lecteur, comme quand elle souligne qu’elle ne nous dit pas tout (bien sûr, mais combien de lecteurs l’oublient?).
  • Bernard, Olivier :: Guide de survie pour petits et grands bobos (Le Pharmachien n2)
  • Bernard, Olivier :: La bible des arguments qui n’ont pas d’allure (Le Pharmachien n3)
  • Biz :: La chute de Sparte :: Un peu décevant, parce que je n’arrivais pas à croire au narrateur, à son niveau de langage.
  • Boileau-Narcejac :: À cœur perdu
  • Boileau-Narcejac :: Maldonne
  • Boileau-Narcejac :: Sueurs froides (d’entre les morts)
  • Bouchard, Serge :: C’était au temps des mammouths laineux
  • Brouillard, Marc-André :: Nos racines psychédéliques :: Celui-là, je l’ai relu professionnellement, et j’y suis même remerciée. C’est un livre magnifique, qui traite du défunt magazine Mainmise, de ses artisans et de son époque.
  • Chessman, Caryl :: Cell 2455, Death Row: A Condemned Man’s Own Story :: Ce livre-là! Je l’ai lu pour la première fois, en français, il y a plus de 30 ans! Je ne l’ai retrouvé que cette année (un flash que j’ai eu: le numéro de la cellule!). J’en avais gardé des souvenirs marquants, et effectivement, la lecture vaut la peine. C’est l’histoire vécue d’un condamné à mort. Plus jeune, par contre, je n’avais pas réalisé que l’auteur peut manipuler son lectorat. N’empêche: fascinant.
  • Cohen, Leonard :: Beautiful Losers :: Un roman de 1966 avec un anglo, un franco et Kateri Tekakwitha. C’est orgasmique, et ça vire en délire total. Et c’est Serge Bouchard qui m’a incitée à le lire!
  • Coyne, Kelly; Knutzen, Erik :: Making It: Radical Home Ec for a post-consumer world :: Des auteurs (entre autres) du blogue Root Simple, dont les billets m’ont fait acheter et lire d’autres livres et textes, et dont un billet m’a fait cesser de tergiverser et fermer mon compte Facebook. J’ai acheté ce livre pour les remercier; je l’ai lu par plaisir et intérêt!
  • Dick, Philip K. :: Eye in the Sky :: 2e :: Je suis retombée dans Philip K. Dick à cause de The Big Sheep. J’adore Dick… mais en général je tombe dedans, et trois ou quatre livre splus tard je suis déprimée, mais déprimée…! N’empêche, deuxième lecture de celui-ci, au lieu de succomber à la tentation… et de m’acheter plusieurs nouveaux PKD. La tentation aura sa revanche, n’en doutons pas…
  • Dumas, Alexandre :: La comtesse de Charny
  • Ellix Katz, Sandor :: Wild Fermentation :: Lu à cause de ce texte lu en ligne. Ou en fait, parce que c’est ce texte qui a fait déborder le vase : tout le monde qui fermente aime Sandor Ellix Katz (avec raison!) et l’a lu, point final!
  • Falk, Ben :: The Resilient Farm and Homestead: An Innovative Permaculture and Whole Systems Design Approach :: Faire pousser du riz au Vermont. Ah, si je repartais à zéro avec des sous, moi…
  • García Márquez, Gabriel :: La Mala Hora
  • Gravel, François :: Miss Septembre :: J’ai embarqué et bien aimé, mais finalement je préfère les livres jeunesse de François Gravel (il faut dire qu’ils sont excellents).
  • Hanchett, Janelle :: I’m Just Happy to Be Here: A Memoir of Renegade Mothering :: De l’auteure du blogue Renegade Mothering. C’est son histoire, mais ce n’est pas seulement une autobiographie. De toute façon, on lit Janelle pour Janelle : elle est drôle (hilarante!) et elle a un point de vue toujours différent. Je l’aime d’amour!
  • Harvey, John :: Last Rites :: Lu parce qu’il traînait dans la chambre d’amis, ayant fait partie d’une caisse de livres obtenus jadis gratuitement (merci, Freecycle Montréal!) et que je lui ai donné sa chance… avant de le donner.
  • Huxley, Aldous :: Brave New World :: Même en troisième lecture, toujours percutant. Sauf que, maudine, le soma n’est pas chimique, finalement: il est technologique…
  • Kerr, Philip :: If the Dead Rise Not :: Encore cette saga autour de Bernie Gunther et de l’histoire nazie, qui devrait être étudiée (la saga) en histoire à l’école secondaire.
  • Kerr, Philip :: The Most Frightening Story Ever Told :: Celui-ci est un roman jeunesse.
  • Kerr, Philip :: The One from the Other
  • Kroese, Robert :: The Big Sheep :: Une belle découverte! Variation sur le thème de la parodie du détective privé, avec, pour une fois, le mouton en vedette… ou est-ce la vedette en mouton? Hilarant, mais aussi mordant, oh que c’est mordant!
  • Laferrière, Dany :: Chronique de la dérive douce :: Magnifique. Un roman sous forme de poème, que j’ai lu d’une traite. J’y sentais Montréal, je la voyais, je l’entendais. Et je l’aime davantage à travers quelqu’un qui l’aime et raconte l’avoir découverte.
  • Loisel, Régis, et Tripp, Jean-Louis :: Magasin général :: Un roman graphique en 9 volumes, qui nous fait vivre au rythme d’un petit village québécois des années 1920. Vraiment, mais vraiment réussi.
  • Mother Earth News :: Guide to Vegetable Gardening :: J’en ai déjà parlé! (Ça a donné zéro melon, mais c’est une autre histoire.)
  • Palacio, R.J. :: Wonder
  • Palahniuk, Chuck :: Fight Club :: Lire le roman n’aura pas ruiné le film, qui lui est passablement fidèle.
  • Palahniuk, Chuck :: Legacy
  • Pratchett, Terry :: Guards! Guards! :: J’ai décidé de relire tout Pratchett (parce que personne ne m’offre autant ce que je cherche), et ça explique mes statistiques très déséquilibrées vers l’anglais et l’auteur mâle. Je me suis gâtée en commençant par mes séries préférées du Discworld, donc naturellement par la série The Watch.
  • Pratchett, Terry :: Men at arms
  • Pratchett, Terry :: Feet of clay
  • Pratchett, Terry :: Jingo
  • Pratchett, Terry :: The fifth elephant
  • Pratchett, Terry :: Night Watch
  • Pratchett, Terry :: Thud!
  • Pratchett, Terry :: Equal Rites :: Après la série The Watch, la série The Witches du Discworld de Pratchett. Inégalable.
  • Pratchett, Terry :: Wyrd Sisters
  • Pratchett, Terry :: Witches Abroad
  • Pratchett, Terry :: Mort :: Premier de la série Death de Pratchett, ma troisième favorite.
  • Pratchett, Terry :: Reaper Man
  • Pratchett, Terry :: The Amazing Maurice and His Educated Rodents :: En diagonale dans la série Death.
  • Pratchett, Terry :: Soul Music
  • Pratchett, Terry :: The Light Fantastic :: De la série Wizards.
  • Pratchett, Terry; Gaiman, Neil :: Good Omens :: 2e lecture aussi, comme les Pratchett précédents.
  • Pratchett, Terry :: Father Christmas’s Fake Beard :: Un dernier-dernier Pratchett, ça ne se refuse pas. Seul de la liste des Pratchett que je lisais pour la première fois.
  • Preston, Brent :: The New Farm: Our Ten Years on the Front Lines of the Good Food Revolution :: De Torontois à fermiers bio qui ont The Tragically Hip qui jouent dans leur grange centenaire, quand même, faut le faire. Une histoire bien ficelée, qui m’a beaucoup fait rire (quand le voisin et ancien proprio fait arroser de produits Monsanto le beau champ de l’idéaliste urbain et qu’il en tombe à genoux la bouche ouverte j’ai ri, mais ri! Quand ils ont dit à leurs enfants que les coqs à chair étaient partis en migration, je me suis étouffée!) tout en étant bien plus qu’un simple récit pour divertir.
  • Séchan, Lolita :: Les cendres de maman :: Elle devra en écrire bien d’autres pour qu’on cesse de dire «c’est la fille de Renaud qui a écrit ça», mais quand même, j’ai aimé. Je suis un peu restée sur ma faim, mais voilà: je lirais volontiers les suivants.
  • Simenon, Georges :: La femme rousse :: J’ai pu avoir un volume de six romans de Simenon, et je les ai tous lus. Jamais il ne déçoit.
  • Simenon, Georges :: La jeune fille aux perles (La figurante)
  • Simenon, Georges :: La Maison de l’inquiétude
  • Simenon, Georges :: L’homme à la cigarette
  • Simenon, Georges :: Maigret et le client du samedi
  • Simenon, Georges :: Train de nuit
  • Tremblay, Michel :: Vingt-trois secrets bien gardés :: Une plaquette, à peine, mais quand même un bouquet de bijoux pour fans finis (dont je suis).
  • Vonnegut, Kurt :: Timequake
  • Wendig, Chuck :: Blackbirds (Miriam Black vol.1): :: Excellent, comme un film trrrrès violent avec un soupçon de surnaturel. J’ai bien aimé, mais en même temps je suis vite retournée lire du Pratchett, parce que je ne cherche pas nécessairement à me pomper l’adrénaline en lisant.
  • Wendig, Chuck :: Invasive :: La suite du suivant.
  • Wendig, Chuck :: Zeroes :: Comme un bon film d’action, vraiment.
  • Werber, Bernard :: Le livre du voyage :: De loin le Werber que j’ai lu que j’ai le moins aimé. Le seul, en fait!
  • Werber, Bernard :: Nous, les dieux
  • Willis, Connie :: Crosstalk :: Une belle surprise (je ne connaissais pas l’auteure). Impossible de le lâcher.
  • Wise Bauer, Susan :: Rethinking School: How to Take Charge of Your Child’s Education :: De l’auteure qu’on lit pour l’Histoire, une lecture facile qui visait davantage les parents d’enfants scolarisés aux États-Unis, mais avec des réflexions intéressantes de toute façon.

Je n’ai pas eu le temps de faire un total des livres pour enfants lus à notre fille (je ne note pas encore ceux qui sont lus exclusivement à notre fils). Mais j’ajoute à ma liste les livres suivants, qui ne font pas partie des statistiques ci-dessus, mais qu’on a utilisés et lus en mathématiques en 2018:

  • Schmidt, Stanley F.  :: Life of Fred: Apples
  • Schmidt, Stanley F.  :: Life of Fred: Cats
  • Schmidt, Stanley F.  :: Life of Fred: Dogs

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Lectures 2018

  1. Clément dit :

    Wow! Belle liste! Bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.