Il se passe quelques choses

J’ai la certitude que depuis deux semaines, l’émission Infoman est passée à un autre niveau. D’abord au sujet de la démocratie canadienne, et ensuite au sujet de l’Ukraine, l’émission est devenue un phare dans l’obscurité obscurantiste qu’encouragent les gens qui occupent et klaxonne sans trop se demander d’où vient leur financement ni leur… droit de manifester (et se fichent bien des droits de ceux qui les entourent et doivent les endurer). Un droit, ça vient avec son lot de responsabilités (la première étant de s’informer et de savoir s’informer…).

Au sujet de l’Ukraine, je veux souligner le travail de décolonisation/désoviétisation de La Presse, qui a adopté les noms ukrainiens pour parler des réalités ukrainiennes: Kyiv, pas Kiev (et aussi Kharkiv et Lviv). Apprenons!


Ai-je vraiment besoin de dire que j’appuie Safia Nolin à 100% et que je crois que tous les artistes et amateurs de musique devraient boycotter QUB musique, qui appartient à Québecor, qui laisse ses «chroniqueurs» (pour être polie) déverser leur fiel sur tout-un-chacun et a des œillères (qui vendent beaucoup de torchons, je présume) qui l’empêche de constater leurs incitations à la haine? Nan, hein? Super, on se comprend. Je trouve inacceptable qu’une artiste reçoive des menaces pour son apparence et ses prises de parole. J’écoute (et j’achète) la musique de Safia Nolin sur Bandcamp (tout est bon, mais SEUM est dans une classe à part).

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.