Bois teint

Vous vous souvenez de ma peinture à l’eau trop fade, obtenue avec des tampons de marqueurs secs? Depuis qu’on s’en est parlés, j’ai laissé le pot de brun ouvert pour qu’il s’évapore et se concentre un peu. Et comme le pot était ouvert sur le comptoir… un bon jour, je n’ai plus pu me retenir: j’y ai mis quelque chose! Quoi? Un petit cube en bois qui est arrivé ici dans une boîte ronde. Et puis il avait l’air de s’amuser, le cube. Alors j’ai ouvert les autres pots et j’y ai plongé d’autres cubes.
Les cubes voulaient flotter. Je les ai surmontés d’autres blocs, cette fois d’un autre ensemble en bois brut qu’on a ici, pour les plonger dans leur teinture. Et tant qu’à y être… j’ai teint de gros blocs aussi! Une teinture à l’eau, non toxique: j’avoue que là, je suis fière de mon coup! J’avais pensé faire des essais cet été avec des plantes (j’entends encore le faire), mais déjà j’adore le résultat.
Ce n’est pas égal (le brun évaporé produit un bel effet!), mais on parle de blocs probablement faits de retailles, dont le grain est comme il est et c’est tout. Et certains blocs ont été trempés un bout d’abord et l’autre ensuite. Mais qu’est-ce qu’on s’en fout, que ce ne soit pas parfait!

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Bois teint

    • Campagnarde dit :

      Seul hic, avec le petit qui met tout dans sa bouche… ça a tendance à déteindre! Vaut mieux s’en souvenir, parce que sinon… AHHHHHH POURQUOI T’AS LA BOUCHE VERTE BÉBÉ???? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.