Avoine, chocolat, canneberges… biscuits!

Parmi les Campagnards, pas un (de plus de deux ans, car ici c’est pas une démocratie totale et les moins de deux ans n’ont pas droit à tous les biscuits) n’hésite devant un biscuit à l’avoine. Oui, bon, eux c’est pour les manger qu’ils n’hésitent pas, mais moi c’est aussi pour les faire! Et même pour essayer de nouvelles recettes! (Moi, ça? Oui, moi!) Alors voici, tirée du livre Cookies unlimited, la recette que je fais ces temps-ci et qui tant nous rallie. J’en obtiens environ 45 biscuits, alors je dois les faire plus gros que l’auteur du bouquin, ce qui me donne des biscuits tendres (il en obtient 60).

Préchauffer le four à 350 F.

Dans un grand bol, mélanger puis réserver:

  • 2 tasses de farine (500 ml)
  • 1 cuillerée à thé de poudre à pâte (5 ml)
  • 1 cuillerée à thé de sel (5 ml)
  • 2 tasses de flocons d’avoine (500 ml)

Dans un bol de batteur sur socle ou un autre bol pour un mélangeur, battre ensemble pour bien mélanger (1-2 minutes):

  • 1 tasse de beurre (250 ml)
  • 2 tasses de sucre*
  • 1 cuillerée à table de mélasse* (15 ml)

Puis, un à un, y ajouter et battre encore:

  • 2 oeufs
  • 1 cuillerée à thé de vanille (5 ml)

À vitesse plus lente, ajouter le mélange sec réservé plus haut et plus tôt, puis un total de 3,5 à 4** tasses d’ingrédients au choix, comme ceux qui suivent (cet exemple, c’est mon 1er essai de la recette):

  • 1 tasse de canneberges séchées
  • 1/2 tasse de raisins secs
  • 1/2 tasse de noix de coco râpée
  • 1 tasse d’amandes (ou autres noix) hachées
  • 1 tasse de brisures ou de grains de chocolat

Laisser tomber sur des tôles à pâtisserie à la cuiller en laissant quelques cm entre les biscuits. Le livre parle d’enfourner de 15 à 20 minutes, mais attention! Avec mes tôles foncées et du papier parchemin, dans mon four pas bien grand, 12 minutes suffisent! Faire refroidir sur une grille. Vraiment! Ou en tout cas: laisser refroidir, hein, parce que le chocolat brûlant, ça vous gâche le reste des biscuits (et ils partent vite ici!).

 

*Ou 1 tasse de sucre et 1 tasse de cassonade.

**La recette originale du livre dit 3,5 tasses, mais j’ai augmenté le beurre de quelques millilitres après avoir converti le pas-trop-clair-merci 16 tablespoons (2 sticks) du bouquin en 240 ml et ayant décidé que ouan ben ça va être 1 tasse; de toute façon, et la texture permet de passer à 4 tasses.

Print Friendly, PDF & Email

Taggé , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Avoine, chocolat, canneberges… biscuits!

  1. manon dit :

    moi les biscuits j’arrive jamais à les faire de la grosseur écrit dans les livres ou les recettes… C’est à croire qu’il y a un(e) diététiste qui révise le tout pour avoir des « portions individuelles raisonnables » 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *