Amélanchier

L’amélanchier, pour moi, c’est d’abord un livre de Jacques Ferron que j’entends relire bientôt. Je savais aussi que l’amélanchier (Amelanchier, service berry), c’est un arbuste qui produit des amélanches. Ben oui: c’est pour ça que j’en ai commandés et fait planter. Ce que je sais de plus, cette année? Des amélanchiers, j’en ai. J’en avais déjà!

Ce que je ne savais pas non plus, c’est que je devrais lutter pour pouvoir en manger à maturité. Cet été nous avons eu droit à une dégustation: une baie mûre, bleue… par personne! Les autres étaient magnifiques, rouges, charnues (farineuses, j’ai goûté), prometteuses… mais avant le mûrissement, la baie se faisait manger ou parasiter (je pense qu’on a eu les deux cas).

Autre chose que je ne savais pas: enfant, ma mère en cueillait à l’île-aux-Oies, et tout le monde se régalait de ces… petites poires. (À prononcer: titepouères!)

Ci-dessous, un des amélanchiers, tout bébé encore, que nous avons plantés ici. Il n’a pas deux ans, mais il veut produire! Pour lui comme pour les autres, c’est à suivre. Huile de dormance au printemps? Filet de protection contre les oiseaux? Je ne sais pas, mais j’aimerais bien faire une récolte assez conséquente pour fair eune confiture… ou au moins… manger quelques baies, pas qu’une seule!

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Amélanchier

  1. Lyne Lavoie dit :

    Les Jaseurs des cèdres les ont toutes mangées avant qu’elles soient mûres ici! Enfant ,je demeurais à La Tuque au pied de la montagne et le sous-bois regorgeait de p’tites pouères que nous mangions avec délice! L’expérience avec les Jaseurs nous a fait mettre un filet sur nos plants de bleuets plantés il y a 3 ans. C’est la 3e récolte pour cette année et on en fera une autre dans 3-4 jours!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.