24 tomates

En 2015, à l’automne, j’en avais jusque-là des tomates. La récolte a été imposante, pesante, luxuriante et… pénible. Je partais avec mes plus grands bols, je les remplissais et le Coco les rapportait à la maison pour m’en rapporter d’autres, vides… et souvent on remplissait TOUS mes bols. De temps en temps je pesais le tout, et quand j’en avais 20 kg, je les transformais en sauce mise en conserve. Mais pour récolter, oh que j’ai sacré. C’était long et c’était lourd: j’étais victime de notre succès. Et j’avais beaucoup (trop!) de plants de mini tomates. Mais surtout? La bédaine était vraiment dans le chemin! Y avait là un p’tit gars qui voulait faire sa place dans l’univers, tomates ou pas. Et si j’ai juré qu’on ne m’y reprendrait pas, ben… euh… sans bédaine, ça sera pas pareil pantoute, vous comprenez rien, ok là? Et puis, comme le dit ma mère, y a rien que les fous qui changent pas d’idée et moi je ne suis pas folle, ou du moins je ne veux pas le savoir si vous le pensez, ok?

Parce que là… j’ai parti des semis de tomates. Des semis pour… beaucoup de tomates. Plus de soixante plants si tout pousse bien. Ah mais c’est que cette année, on agrandit le potager. Et je suis en congé (ahem) de maternité. Bon, j’ai déjà eu congé plus reposant, mais quand même, ça veut dire qu’on supprime la partie boulot de mes horaires déments, et ça aide, côté potager. Du moins… c’est ma théorie, et ce sera à moi de m’en repentir le cas échéant! Voici donc les cultivars qu’on trouvera ici (attention, photos pas de moi… mais je vais essayer de faire une mosaïque des miennes à la fin de l’été!). Là, pas de panique si vous débutez en jardinage: personne n’est obligé de cultiver autant de variétés ni autant de plants, ne vous mettez pas de pression. J’en suis à ma 8e année de potagers campagnards, tout de même. Le métier entre. Alors là-dedans y a un peu de tout. Semences données/échangées, achetées, conservées. Tomates de blanches à brun foncé, en forme de cerise, de raisin, de pomme, alouette. J’ajoute ci-dessous un mot ou deux sur chaque variété. Non, y a pas de tomates vertes. Peut-être que je me laisserai tenter dans une jardinerie… on verra! Je vise deux plants de chaque variété, sauf une variété, pour laquelle je vise plutôt 18 plants. On verra ce qui lève côté semis, etc.
24 tomatesSur la photo, par rangée:
1) Amish Paste, Auriga orange, Black Cherry, Black Prince
2) Brandywine, Bull’s Heart (?), Cabernet, Purple Cherokee
3) Chocolate cherry, Célébrité, Fantôme du Laos, German Striped Stuffer
4) Indigo Rose, Kibit’s Ukrainian, Marvel Striped, Momotaro
5) Mountain Princess, Red Alert, Speckled Roman, Thessaloniki
6) Tomate petit fruit blanche, Tomate petit fruit orange, Sweet Million, Goldmine

En ordre alphabétique:
Amish Paste: Un classique de la tomate italienne, que je cultive depuis quelques années. 250-340 g par fruit. 80 jours.
Auriga orange: Nouveauté ici cette année. 55 g. 75 jours.
Black Cherry: Nouveauté ici cette année.
Black Prince: Nouveauté ici cette année. Variété ancienne provenant de Sibérie. Tomates rouge foncé à épaules brunes. 70-80 jours.
Brandywine: Grosse tomate rose. Souvent plus de 500 g.
Bull’s Horn: Nouveauté ici cette année. Je ne suis pas certaine du nom du cultivar — d’après moi c’est probablement plutôt une Bull’s Heart. On nous a donné deux tomates l’été passé et j’ai récupéré leurs semences, car c’étaient des tomates italiennes énormes, très en chair, qui provenaient du potager d’un Italien, un ami d’un ami. Leur format et leur chair m’ont tant impressionnée que je mise sur cette variété cette année, en espérant ne pas acheter de tomates à canner. J’ai 18 semis qui germeront… ou pas, et au besoin je passerai à un plan B.
Cabernet: Tomate raisin rouge, très sucrée. 70 jours.
Célébrité: Fruits ronds et rouges. 200-225 g. Plant déterminé.
Chocolate Cherry: Une de nos favorites de l’été dernier. Variété ancienne. Grosses tomates cerises qui brunissent en mûrissant. 65 jours.
Fantôme du Laos: Nouveauté ici cette année. Blanc crème, peau nervurée. Peu acide.
German Striped Stuffer: Nouveauté ici cette année. Variété ancienne. Rouge à rayures jaunes, pour farcir.
Goldmine: Fruits jaunes de taille moyenne, peu acides. On l’aime bien. 225-240 g. 65 jours.
Indigo Rose: Nouveauté ici cette année. La plus foncée, paraît-il: elle devient mauve si le soleil direct atteint les jeunes fruits, presque aussi foncée qu’une prune. 30-60 g. 100 jours.
Kibit’s Ukrainian: Nouveauté ici cette année. Rose et ovale.
Marvel Striped: Nouveauté ici cette année. Variété ancienne venant des Zapotèques (peuple vivant dans la vallée d’Oaxaco, au Mexique). Orange-rouge avec rayures dorées. Peau mince. 90-110 jours.
Momotaro: Nouveauté ici cette année. Hybride hâtive. 250 g. 60 jours.
Mountain Princess: Nouveauté ici cette année. Parfaitement ronde. 225-185 g. 68 jours. Plant déterminé.
Purple Cherokee: Nouveauté ici cette année. Tomate rose-mauve. 225-340 g.
Red Alert: Très hâtive. 50-55 jours. Plant déterminé.
Speckled Roman: Nouveauté ici cette année. Tomate allongée avec zébrures orange-jaune. Croisement datant des années 1990 de deux variétés anciennes, Antique Roman et Banana Legs. 75-85 jours.
Sweet Million: Une de nos favorites de l’été dernier. Moins de 25 g. 60 jours.
Thessaloniki: Nouveauté ici cette année. Développée par le gouvernement grec dans les années 1950. Feuillage dense, fruits pleins de la taille d’une balle de baseball. 66-80 jours.
Tomate petit fruit blanche: Je ne connais pas son nom précis: vient d’un mélange de tomates cerises de toutes les couleurs acheté l’an dernier. 15-25 g.
Tomate petit fruit orange: Une de nos favorites de l’été dernier. Je ne connais pas son nom précis: vient d’un mélange de tomates cerises de toutes les couleurs acheté l’an dernier. 15-25 g.

En passant? J’ai eu plusieurs de mes semences grâce à LaPunkCulture. Allez faire un tour!

Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

13 réponses à 24 tomates

  1. Lyne Lavoie dit :

    Wow!Tu me fais envie!Moi avec mon problème d’alternariose récurrent je n,en mettrai que quelques plants de 3 ou 4 variétés derrière la maison et non au potager.

    • Campagnarde dit :

      Des fois y a des limites dans ma tête. En parlant avec Chantal, la limite «nombre de cultivars» a sauté. Et un concours de circonstances fait que cet été on devrait avoir accès à du fumier âgé gratuit, à de la bonne terre pas chère, à du temps sans boulot pour moi, etc. Alors faut en profiter ici. Surtout que là, j’ai trouvé l’hiver pénible (une première et une denrière j’espère!): j’ai besoin de me défouler!

  2. Chantal dit :

    Wow! Tu me fais envie! Va falloir que tu me garde beaucoup de ça. Y’a déjà 6-7 sortes pour lesquelles je salive. Thessaloniki, j’ai déjà essayé, délicieuse, me semble. Et je vais te convaincre de planter des tomates vertes, avec mes green sausage!

  3. Lyne Lavoie dit :

    Les green sausage je les ai déjà semées et elles étaient non seulement délicieuses mais quel contraste de couleur avec les rouges,orangées,jaunes et brunes!

  4. manon dit :

    Peux-tu croire que je n’ai pas encore fait mes semis de tomate pour cette année? Chus pognée dans le sirop d’érable! (j’ai plus que 800 litres d’eau de ramassé à présent pour cette saison des sucres). Mais mes semis de piments, poivrons, aubergines, pomme de terre (TPS), oignons, goji et argousier sont fait et même déjà transplanté une fois.

    Je prévois faire mes semis de tomates hâtives drette aujourd’hui, de tomates « régulières » dans une dizaine de jours et de tomates « longkeepers » vers le début mai.

    Ta liste de tomate me fait saliver, en particulier la Bull’s heart/horn, la fantôme du Laos, la Kibit’s Ukrainian, la marvel striped et la speckled Roman. Tu le dis si tu veux faire des échanges de semence hein, moi je suis partante!

    • Campagnarde dit :

      Tes 2 derniers choix je les attends d’ici quelques jours, les autres sont « en stock »! (j’en ai plus(se) pour la Bull que les autres, dis-moi combien environ, si c’est pour tester ou plus!) Tu veux m’envoyer ton adresse par courriel? Et me faire une tite liste de ton côté? (Je pense que tu as ça en Excel, toi!)

      J’ai un billet à faire sur mes semis; j’ai pris un peu de retard mais j’ai parti plein de trucs, youpi!

      Côté sirop nous cette année: mon Homme a aidé un ami à récolter plusieurs fois et on a déjà eu de la tire et deux grosse bouteilles de sirop! 🙂 Profites-en, les bonnes années Y FAUT en profiter! 🙂

      • manon dit :

        Oui je suis assez fofolle pour avoir un excel ( 😉 )

        J’ai eu beaucoup d’ajout par échange ce printemps. Vive le web, le blog et le forum pour rencontrer et échanger! Je dois mettre à jour le tout. Les nouveautés reçues ce printemps via échanges ne sont souvent pas en assez grande quantité pour être échangée à la saison 2016, mais plusieurs devraient l’être pour la saison 2017.

        Je t’écris un courriel bientôt avec tout ça.

        • Helene dit :

          Les échanges, 4 semences me suffisent (pour 2 plants). Pour 2017 je ne pense pas à ça encore, wô! Bébé de 3 mois ici, là! 😉

          T’en fais pas, j’ai une liste Excel et une base de données à jour en FileMaker Pro. Entre folles, on se comprend. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.