Monotrope uniflore

Quand on le remarque, on pense souvent d’abord qu’il s’agit d’un champignon. Mais non: c’est le monotrope uniflore (Monotropa uniflora, Indian pipe, Ghost pipe). C’est tout simplement que c’est une plante qui n’a pas de chlorophylle.
J’apprends ici que

En fait, le Monotrope uniflore s’alimente principalement en s’immisçant dans une relation symbiotique entre un champignon et un arbre, le champignon fournit des minéraux à l’arbre et celui-ci lui retourne du sucre. Le Monotrope se « connecte » à ce système et profite du sucre et des minéraux sans rien retourner.

Il est indigène et vivace, et on le retrouve dans toutes les régions du Québec, dans les sous-bois.
Du moins si on y regarde bien!
Il est toxique, aussi, paraît-il.

Mais si joli!
Et maintenant que je l’ai photographié nouvellement poussé, je crois que j’ai résolu une petite énigme que je gardais dans mes photos depuis le printemps. Voyons donc de quoi le monotrope uniflore aurait l’air une fois séché…