Jenny Lawson

(J’ai lu trop de livres en 2021, si je ne commence pas à en parler tout de suite, je manquerai de temps en 2022!) J’ai dévoré (dans le désordre) les livres de Jenny Lawson, The Bloggess en personne. Je riais tellement que mes enfants me demandaient constamment pourquoi je riais toute seule. C’est de l’auto-dérision, venant d’une des rares personnes que je «connaisse» dont la vie est systématiquement plus rocambolesque que la mienne. Jenny Lawson parle de sa réalité, de ses maladies (mentales, entre autres), de ce qu’elle vit… et elle est hilarante.

Non mais c’est que j’ai aucune photo d’animal empaillé, moi… et puis son père a des pigeons. Voyageurs!

À quel point elle écrit bien? J’ai lu une quinzaine de pages de son troisième livre avant de m’arrêter… pour commander les deux premiers; quand ils sont arrivés, j’ai mis mes autres lectures sur pause pour les dévorer. (Une chance qu’elle blogue, sinon je serais en manque!) À quel point je l’aime? Infiniment. Assez pour lui pardonner une grosse erreur dans une introduction (ses amis auraient dû le lui dire, mais ses relectrices auraient absolument dû pincer ça; en tout cas moi, quand je révise un manuscrit, je vérifie les faits (oui, les faits! Les trois films Star Wars originaux, ça entre dans la catégorie des faits! Le reste, m’en fiche, mais avec la triologie originale, j’en ai gagné, des parties de Trivial Pursuit Star Wars Edition, oh que oui! J’étais imbattable!), et là y a eu un gros oubli!). Elle a osé dire, voyez-vous, que Luke Skywalker avait rampé pour entrer dans le ventre du tauntaun mort. J’ai arrêté de lire. BEN NON! Han Solo ouvre le tauntaun et met Luke à l’intérieur, voyons donc!

Et là, en confirmant que j’avais raison (non mais la vie m’a appris à douter de tout ce que je crois fondamentalement vrai, faque…), je suis tombée dans un terrier de lapin. J’avais raison, c’est Han Solo qui met Luke dans le tauntaun. Sauf que Star Wars devrait finir là, pif paf, Luke Skywalker meurt et l’histoire s’arrête (ou s’améliore si c’est plutôt Leia qui va rejoindre Yoda dans sa swompe!). Voyez-vous, installer une personne (avec des lacérations, en plus, bonjour l’infection) dans l’abdomen d’un animal qui vient de mourir sur Hoth (–60F la nuit, avec une tempête en plus), ce n’est tout simplement pas une super idée. Déjà que l’intérieur d’un tauntaun ne soit pas l’endroit le plus hygiénique qui soit, le fait que l’animal (puant) est mort veut dire qu’il va… refroidir. Et geler (fait frette sur Hoth, ne l’oublions pas!). Avec le copain Luke à l’intérieur, le nez et la bouche rapidement bloqués par des viscères congelées… Dans la vraie vie non hollywoodienne, Han Solo devrait se grouiller en môzzusse pour éviter l’hypothermie fatale au jeune chialeux même pas encore Jedi. Faque.

Tout ça pour dire… Jenny Lawson. Hilarante et fantastique. Ne vous en privez pas!

Let’s Pretend This Never HappenedFuriously HappyBroken

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.