Une balle, deux balles, deux cent cinquante balles

Je vous l’ai dit et répété: j’ai acheté somme toute peu de trucs pour ma puce, et encore moins de trucs neufs. Et pourtant… elle est gâtée, pas moyen de le nier. On vit dans sa salle de jeux (et ça nous réjouit). Parfois ma mère la regarde aller et a les larmes aux yeux en comparant comment elle a grandi dans les années 1940 sur une petite île au milieu d’un grand fleuve, parmi les plus jeunes d’une famille nombreuse, sur une ferme. Les vaches servaient d’élèves quand elle jouait à l’école, les bûches se faisaient habiller en poupée, les pommes de terre déterrées servaient de goûter secret.

Ma fille, elle… a eu pour Pâques (une occasion que nous ne célébrons pas sauf en profitant du congé qu’elle amène, mais passons…) une tente de jeu et un sac de balles en plastique. Auxquels se sont ajoutés deux autres sacs de balles en plastique (que j’ai trouvés à un prix ridicule, en super liquidation, et cachés dans un placard pendant des mois!). Ma puce a donc eu, pour ses 18 mois, sa propre salle de balles! Eh oui! Et elle a toute de suite compris ce qu’elle avait devant elle (faut dire que pendant les fêtes elle a vu la même chose chez deux petite filles bien plus grandes qu’elle, et qu’elle avait vraiment aimé le concept)! Plus besoin pour elle d’aller chez Ikéa (où elle a eu avec sa maman (quoique in utero) une TRÈS mauvaise expérience de service à la clientèle), jamais-jamais! (Na!)

La chose est devenue permanente dans la salle à manger. La petite y passe un temps fou et y cache ses trucs (on finira par les retrouver un jour…). Si ça finit par faire des balles partout? Un peu, mais pas tant que je craignais au départ (une seule ouverture dans la tente, ça aide!). Et comme la puce apprend le mot et le concept dedans… elle range bien volontiers (tant que c’est un jeu)!

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.