Un détail

Dans ce texte d’Yves Boisvert, qui parle de la crue et des innondations actuelles, un détail vraiment important, qui échappe souvent aux citadins: les conseils municipaux et les maires et mairesses des petites municipalités… ne travaillent pas à ce titre à temps plein. Généralement, sans situation d’urgence, je veux dire. Ils gagnent bien souvent, tout bien compté (réunions, comités, préparation, etc.), bien moins que le salaire minimum, comme maire ou conseillère. On les voit se dévouer dans leurs municipalités respectives; c’est fantastique. C’est aussi du bénévolat (avec perte de revenus d’emploi, en plus) dans bien des cas…

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.