Trois beau mélèzes qui avaient fait la guerre, trois beaux…

Les mélèzes dont je vous parlais, que les grands pics avaient entrepris de grignoter (pour manger les insectes, évidemment, pas pour le plaisir) l’an dernier… Ne sont plus debout. Ils étaient rongés de l’intérieur, en plus de colonisés par les phéoles. (En plus de picossés par le couple de pics visible sur les photos ci-dessous, qui ont décidé l’Homme à agir avant que les mélèzes fragilisés ne tombent d’eux-mêmes sur la maison…) N’empêche: trois beaux grands arbres matures, devenus un trou béant dans le paysage, un amoncellement de troncs et de branches. Bah, ça deviendra bois de chauffage et plus, et un jour d’autres arbres prendront la place des beaux mélèzes (et du grand pin que l’épinette du grand coup de vent a fragilisé (et partant avec tout un côté…)) devant la maison. En attendant ce sera un espace soudainement ensoleillé (j’ai un peu peur pour le jardin d’eau dont les conditions d’ensoleillement changeront) et j’en profiterai pour un espace de potager. Je vous en reparlerai!

140318 146

140318 164

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Trois beau mélèzes qui avaient fait la guerre, trois beaux…

  1. Ping :Jardin d’eau | Les campagnonades

  2. Ping :Suif - Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.