Trianglo2

Ma fille a trouvé le nom qu’elle veut donner à son petite frère ou à sa petite soeur: Trianglo2. Z’auriez dû voir la face de ma sage-femme quand je lui ai dit ça, avant qu’elle soit sûre que je n’avais pas vraiment l’intention de soumettre ce nom-là au directeur de l’état civil! Ah oui, voilà la nouvelle, pour celles et ceux qui savent pas: je suis enceinte. Plus de la moitié de la grossesse de passée, même. Et en attendant d’avoir un vrai nom, on utilise en rigolant Trianglo2. (Je mets le chiffre au lieu de l’écrire en lettres, parce qu’en anglais ma fille l’appelle Trianglo two). Quant à ce nom futur, on y pense, on y pense (moins que d’autres ont pensé à la chose cependant!), et c’est encore une fois complètement en vain. Et encore une fois je me dis que bah, à cinq ou six ans il ou elle pourra bien décider que Trianglo2 ne lui convient pas et s’exprimer à ce sujet (avouons que ça clouerait le bec aux nombreux inconnus qui tiennent à savoir le nom du bébé à l’épicerie, allez savoir pourquoi…). M’enfin, on verra: c’est quand elle avait 21 heures de vie que nous avons trouvé le nom d’Anne-Gaïa. (Et je trouve qu’on a mis la barre haute pour prochain bébé…)

Enceinte à la veille d’avoir 40 ans, je vous le recommande pas. C’est même pas la fatigue (qui a sévi fort ici au premier trimestre) ni la nausée (pire qu’à ma première grossesse [facile, ça, parce que j’avais pas eu beaucoup de nausée à ce moment-là!], mais ça a fini par passer), c’est le fait que 40 fesse fort dans ma p’tite tête et que je peux pas boire ni en y pensant ni le jour même. (J’ai pensé inviter des amis avant de réaliser bien vite que ces gens-là prendraient un verre devant moi. Heille, non!) Et faut pas penser aux chiffres épeurants comme ceux des risques (on assume notre choix et encore une fois, pas d’échographies pour nous) ou ceux de quel âge j’aurai quand il ou elle… Non, faut pas. Sert à rien de toute façon: j’ai mis longtemps avant de trouver le bon papa, etc. Et au départ je pensais que ça avait encore une fois pris plus de 3 ans pour concevoir cet enfant-là, mais en fait non: ça a pris 3 mois… quand j’ai eu complètement cessé d’allaiter. Ah! Pas pareil, ça. (Ne comptez pas là-dessus comme méthode anticonceptionnelle, car vous risquez de vous retrouver avec deux enfants dans la même classe à l’école, mais ici ca semble avoir joué pour beaucoup.)
150810 076Enfin bref voilà, un autre micro-campagnard pour Nowel ou autour de, un tibibi qui grandira vite comme sa soeur, mais sous sa protection et ses câlins j’en suis certaine. Un autre chiffre, celui-là bénin: ils auront 4 ans de différence d’âge. Et 18 entre le plus vieux chez nous et le bébé. Rien à faire pour changer ces chiffres-là, et de toute façon, ça n’a jamais eu une grande importance pour moi, que les enfants soient d’âge similaire ou pas. Certains veulent des enfants en un court laps de temps, et en finir avec les couches après un bout de temps et ne plus y revenir, et je comprends l’idée, mais je m’en fiche, moi, de ça. Au contraire, je me doute qu’avoir une grande fille débrouillarde et utile m’aidera infiniment. Et côté rivalité entre frangin-frangine, faudrait que vous soyez témoin des jalousies et des chicanes qu’on voit ici entre le jeune adulte et la bambine pour comprendre comme moi que la fratrie, c’est parfois comme ça, et c’est pas la différence d’âge qui va y changer quoi que ce soit!

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

13 réponses à Trianglo2

  1. La Marmotte dit :

    Trianglo2… c’est pas si mal, je pourrais utiliser ça comme argument quand on chiale sur les prénoms de mes enfants (« Ah vous trouvez ça épouvantable? Imaginez-vous que ça aurait pu être pire. J’aurais pu l’appeler Trianglo2, si, si, si, ça existe, j’en connais un. »

    Ici aussi, on y pense très fort, au nom de notre prochaine marmotte. (Même si j’avoue que pour l’instant, la question qui me préoccupe le plus, c’est plutôt COMBIEN il y a de bébés dans ce ventre qui pousse déjà…) Rien de coulé dans le béton, mais pour l’instant, ça s’enligne pour Sibylle Eleanor ou Cyril Alexander.

    Et tu sais, ma grand-mère a eu des jumeaux à 39 ans, tout le monde disait que c’était épouvantable, déjà à l’époque. Et pourtant, elle s’en est bien tirée et est toujours là, la bonne vieille! 🙂

    Pour la différence d’âge, je vois en direct un grand avantage à avoir des cocos plus âgés: ils comprennent ce qui se passe! Marius avait 17 mois et demi quand ses sœurs sont arrivées. Il en aura un peu plus de 3 et demi à l’arrivée du prochain bébé. Et c’est déjà si beau de le voir et de l’entendre à ce propos! 🙂

    • vieux bandit dit :

      Hahaha, utilise Trianglo2 comme exemple, juste pour leur en boucher un coin, go!

      On n’entend toujours qu’un coeur, mais je pense quand même parfois à la possibilité «et si y en avait deux?». Le plus traumatisant sur le coup serait que je veux revenir chez nous le plus vite possible et qu’évidemment on n’a prévu qu’un siège pour bébé. Le choc de tout le reste viendrait vite ensuite. Mais bon, je crois pas que ce soit le cas. Pour toi j’ai bien hâte de savoir!

      J’ai lu quelque part (va savoir si c’est vrai mais j’ai CHOISI de le croire!) qu’avoir un enfant plus tard rallonge l’espérance de vie. Je choisis de croire que la nature est assez bien faite pour ça. (Et d’ignorer l’étude récente disant que les jeunes papas meurent plus souvent jeunes, ok là!)

      Autre avantage d’une puce plus âgée pour nous: elle veut assister à la naissance (chose relativement facile et toujours acceptée/bienvenue en maison de naissance, suffit d’avoir quelqu’un — son grand frère! — qui s’occupe d’elle). Côté naissance, j’ai surtout peur d’une chose: la rapidité (pour la puce ça a été vite, pour un 2e c’est souvent bien plus vite…). Je l’ai dit et redit à la sage-femme: Je. Ne. Veux. Pas. Accoucher. Sur. Le. Pont. Comprendre par là Dans. Ma. Minivan. En hiver, en plus! Si les choses vont vraiment trop vite le moment venu, je regrette, je ne bouge pas de chez nous. On verra!

  2. La Marmotte dit :

    Plus vite pour un deuxième tu dis?
    21h30 pour Marius, 3h30 pour les filles.
    D’après moi t’accouches en 15-20 minutes! 😛

    Moi je voudrais rien, mais genre RIEN, savoir d’avoir mes enfants avec moi pendant que j’accouche. Je serais pas capable d’être dans ma bulle, je penserais plus à eux, s’ils ont besoin de quelque chose, s’ils vivent bien ça et tralala. François, moi et le bébé, c’est tout. Et le médecin et l’infirmière mais je me fiche un peu de leur vécu et de leurs besoins. 😛 (Et correction, y’avait pas un médecin et une infirmière quand j’ai eu les filles, y’avait une armée. Mais elle me rassurait, l’armée. 🙂 ) Bref, je voudrais pas. Pas pour eux, mais pour moi. 🙂

    Ma grand-mère a su qu’elle attendait deux bébés… après avoir donné naissance au premier. Tu parles d’une nouvelle! Ouf! Moi j’ai eu 5 mois et demi pour m’y préparer et c’était pas de trop. 😉

    • vieux bandit dit :

      Ben voilà. Si c’est en une heure ou moins, je me rends pas, tu vois le problème! (en une heure je suis sur le pont! ou un peu après le pont, là, mais…!) On verra!

      Je sais même pas qui était là. Pas de lunettes + bulle à toute épreuve. Deux sages-femmes, toujours, leurs étudiantes (j’avais dit oui), une ou deux aides natales? Aucune idée. Quelques jours plus tard je croisais des gens qui me demandaient comment j’allais (lors des rendez-vous à la maison de naissance) et je savais pas qui elles étaient! 🙂 Je sais bien que mon Homme était là, mais… il avait pas le droit de me toucher, ça m’était insupportable. Et justement, lui et le grand, ça suffira pour la puce. Je ne la forcerais pas: c’est elle qui veut être là et j’ai aucun problème avec ça (c’est pas une situation d’hôpital non plus, y a un salon-cuisine avec bouffe et télé, une salle de jeux, etc.).

      • vieux bandit dit :

        La 2e sage-femme, pour savoir qui c’était faudrait que je relise mon dossier (elles te le donnent automatiquement, les sages-femmes, ton dossier). Aucune idée!

        • vieux bandit dit :

          Je sais que ça sonne plate à dire pour lui, là, mais même si mon Homme était pas là, ça changerait rien. Après oui mais pendant, je me fichais complètement de tous. Tous. Comme s’ils existaient pas. Ce qui était le cas, vu de ma bulle! Y a avait qiue bébé (Trianglo1, hahahaha) et moi.

  3. Il y a pire comme prénom 😉
    Pourquoi pas Trianglo2!
    4 ans d’écart, je trouve ça bien moi! Et heureusement parce que… mes 4 monstres sont tous nés à 4 ans d’écart! Ce qui fait… oui oui… 12 ans entre l’ainé et la puce. Puce née d’une mère…. quarantenaire (ou presque). On survit à tout ça 😉 Je lève mon verre à ta-votre santé 😉 gna gna!
    Et je profite de l’occasion pour saluer la Marmotte.
    pst, Marmotte; moi aussi les gens râlent à propos des prénoms de ma progéniture.

    • vieux bandit dit :

      😉

      Côté prénoms, je vous le demande, de quoi se mêle-t-on? La liste des Zimparfaites, je la trouvais rigolote… jusqu’à rencontrer une famille avec trois exemples qu’elle contenait. Soudainement on parlait pas de noms bizarres mais de charmants garçons, et c’était plus matière à rigoler. M’enfin.

      • La Marmotte dit :

        Coucou Spécialiste! 😀

        La liste des Zimparfaites, je la hais. Surtout qu’une bonne partie de ce qu’elles jugent hilarant sont des prénoms parfaitement « normaux » dans d’autres partie du monde ou des prénoms du passé. (Je pense encore à Grigory! Hey, c’est dont ben drôle, c’est pas Grégory! Allez en Russie, on s’en reparle, ok… -_- )
        Bref, à voir les suggestions retenues et les commentaires de beaucoup, on voit tout de suite que le commun des mortel n’a pas étendu sa culture personnelle à la connaissance des prénoms! (Pour moi, c’est une grande passion et ça me désole un brin de voir ça. 😉 )

        Quant aux orthographes hors du commun, est-ce que j’ai besoin de rappeler que je m’appelle « Elisabethe ». 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.