Tourterelles et gibier

Je vous avais dit en 2009 que je n’en mangerais pas, mais ce n’est que maintenant, depuis le 17 septembre 2016, que les gens ont le droit, au Canada, de chasser les tourterelles tristes. Triste? Plus que triste. Et même pas évident que c’est intelligent, comme décision. Évidemment qu’ici il n’est pas question de tuer. Mais depuis que je sais que d’autres ont le droit de le faire (et qu’ils ne se gênent pas, j’imagine), les tourterelles sont devenues encore plus précieuses à mes yeux.
Une douzaine de tourterelles nous visitent chaque jour, cet hiver. Jamais nous n’en avions eu autant l’hiver, de mémoire. Même que depuis deux ans je trouvais que j’en voyais moins, mais elles sont de retour, comme si elles avaient compris qu’elles peuvent trouver chez nous un hâvre de paix et une certaine protection contre les autres humains. Je crois bien que trois vivent le plus souvent dans l’espèce de haie que font les arbres devant. Les autres s’envolent plus loin quand elles sont dérangées, mais elles reviennent manger sous les mangeoires, même si on n’offre que du suif et du tournesol.
D’éventuels chasseurs doivent se limiter à un «quota quotidien de six oiseaux et de 24 individus au total». Juste l’idée de ramasser un oiseau mort me donne envie de pleurer. Imaginer que j’aurais causé cette mort volontairement? C’est trop pour moi. Non, vous ne m’en ferez pas manger.

Taggé , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Tourterelles et gibier

  1. Lyne Lavoie dit :

    Ici aussi elles sont nombreuses.En fait,c’est le 1er hiver qu’on en a autant!Parfois elles sont jusqu’à 20 en même temps!Moi aussi je suis rebutée par la chasse aux tourterelles.Pas question d’en avoir une dans mon assiette!Et je plains celui qui oserait venir les chasser sur notre terrain!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.