Tofu: oui j’ai vaincu

Vaincu? Oui, vaincu! Vaincu ma hantise, ma peur, mes craintes, mon anxiété et mes préjugés. Parce que j’ai beau avoir fait des essais de tofu il y a des décennies (quand c’était edgy!), j’ai beau ne jamais rechigner quand on m’en sert, je n’utilisais pas de tofu dans mes préparations culinaires. Jaaaaaamais. Jusqu’à ce que l’amie Chantal me dise les bons mots, ceux dont j’avais besoin (le genre de mots qui tombent à plat quand on les entend au mauvais moment, de la mauvaise façon ou pas de la bonne personne, mais qui changent une vie quand ils tombent à point): le tofu, tu l’utilises comme de la viande hachée déjà cuite (et tu peux le faire mijoter longtemps). Ah oui? Ah ouin, hein… eh ben! Les blocs de tofu étaient à 2$ cette semaine-là. Pour l’équivalent, prix galopants aidant, de 5-6$ de boeuf haché au volume équivalent (sauf que ça c’est juste le prix; si on va plus loin, l’économie planétaire n’est pas négligeable, parce que pour élever un boeuf qui libère plein de gaz, ça prend du terrain, du fourrage, des bâtiments, des l’équipement, etc.).

Premier essai, chili. Les haricots secs avaient trempé, j’ai mélangé légumes hachés, tomates en conserves (deux litres), tofu haché et haricots légèrement précuits avec les épices dans la mijoteuse, et le soir même on a pu confirmer la réussite de la chose: miam. J’ai oublié de prendre des photos, mais de toute façon, ça avait l’air d’un chili et voilà tout.

Deuxième essai, pâté chinois. À des oignons que j’ai fait revenir avec sel, poivre et piment de la Jamaïque j’ai ajouté du tofu haché et des lentilles vertes cuites. Voilà pour un étage du bas qui coûte quatre fois moins cher… et s’est révélé tout aussi bon! Je commence à être convaincue, côté tofu!
151111 001Troisième essai: nouilles aux oeufs avec légumes et tranches fines de tofu (aux fines herbes) à la sauce soya. Il a suffi de faire revenir oignons, céleri et champignons à la poêle, d’ajouter le tofu et de servir sur les nouilles. Ah mais j’ai aussi ajouté de petits mais savoureux cubes de courge musquée grillés au four! Pour les obtenir: couper en deux une (ou plusieurs petites, comme moi!) courge musquée, la peler et en enlever les graines (à faire rôtir aussi!). Couper des cubes à saler, poivrer et huiler ou beurrer et faire griller environ 35 minutes à 375°F.
151111 062
Ce sont les courges de mon potager 2015!
151111 068
Avant…151111 071
… et après!151111 072Cette fois-ci j’ai tranché le tofu. Uniquement pour que ce soit différent, mais comme ça a changé la texture aussi, c’est quelque chose que je referai.
151111 073151111 078151111 080Quatrième essai: un genre de sauce pour pâtes. Encore des légumes que j’ai fait revenir avant d’ajouter du tofu haché et, cette fois, de la crème et de la muscade en plus de pâte de tomate. C’était très bon… tellement que la photo a dû être prise au moment de la mise des restes au frigo pour un repas du lendemain!
151111 133Verdict, dans l’ensemble? Mon Homme est aux anges. Il adore le tofu, qu’il cuisinait souvent… avant que je devienne maniaque de la popotte. Et ma fille a adoré tous ces repas-là, même le pâté chinois qui ne la fait pas tripper. L’adulescent, lui? A pris une deuxième portion de pâté chinois, son repas favori de toujours, maintenant au tofu! Je pense que ça y est: on intègre le tofu à nos vies. Et si jamais j’oublie, j’aurai ce billet de mes débuts de tofu pour me rafraîchir la mémoire!

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

7 réponses à Tofu: oui j’ai vaincu

  1. Hé Hé! Suffit d’avoir la bonne marque sous la main, et c’est un délice.
    Pour ma part, le (bon) tofu est mon meilleur ami!

    • vieux bandit dit :

      Je ne sais même pas si mon épicerie en a deux marques! Pour le moment, j’explore. J’aurai bien le temps de faire la fine bouche plus tard… sûrement pour mon malheur: j’ai choisi mon épicerie pour ses prix (incroyable mais vrai: un Maxi dont les fruits et légumes sont plus beaux qu’ailleurs!) et je refuse de visiter ses compétiteurs (qui vendent tout 150 à 300% du prix que je paie, de la vraie crosse de régionaux!). On verra bien: ce n’est qu’un début! 🙂

  2. Chantal dit :

    Je t’adore, tu sais? Et là, tu essaie le tufu fumé dans une omelette et le tofu soyeux en sauce/mayonnaise/dessert!

    • vieux bandit dit :

      C’est réciproque, tu sais? 🙂

      Tofu fumé: Quand j’en verrai j’en achèterai! Mais je continue de penser qu’il vaudrait mieux le faire, héhéhé!

      Tofu soyeux: Oui, prochaine étape… mais y faudra encore que tu trouves les bons mots pour me donner des éclairs de génie, parce que pour le moment je sais pas encore utiliser ça! (La mayo maison, un combat pour moi — j’en réussis jamais deux de suite alors je change encore et encore de recette/méthode/outil! Mais là c’est sur pause le temps de la grossesse…)

  3. lyne lavoie dit :

    Pendant longtemps, le tofu ne m’intéressait tellement pas que même quand j’en achetais (à la demande de mon Homme qui n’aime que la viande hachée) je finissais toujours par le jeter un coup qu’il était passé date.On repassera pour l’intérêt hein? Ben crois-le ou non j’en suis maintenant une fan finie!J’en ai toujours 1 ou 2 paquets et maintenant c’est l’emballage vide seulement qui se retrouve dans la poubelle!
    Je me promet d’essayer le tofu en tranches minces ça me parle pas mal!

    • Helene dit :

      J’ai obtenu les tranches… pour essayer une roulette de mon nouveau/très vieux robot! 🙂 Et j’ai fait un macaroni «chinois» plein de légumes avec des crevettes et des cubes de tofu… Et tout le monde en a repris! (Tsé quand tu te dis, ah il va en rester pour 2-3 lunchs et finalement même pas un?!?!) J’pense finalement que c’était moi, l’empêcheuse de tofu!

  4. Ping :Bagels sans pétrissage - Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.