Tarte d’ado

J’ai récemment constaté que l’ado-Coco et moi avons le même réflexe en cuisine: on pense à quelque chose (et souvent c’est décadent) et on regarde en ligne, voir si quelqu’autre âme étrange n’aurait pas eu la bonne idée d’essayer pour nous de concocter un mélange diabolicodivin (il a trouvé cette recette – en anglais). Et surprise: quand il a eu confirmé la présence de guimauves (et moi… des autres ingrédients!), le Coco s’est offert pour faire un dessert. J’aime!

Je vais appeler ça une tarte au chocolat et guimauves, parce que les fameux smores ou s’mores des anglophones (Américains et Canadiens), moi je n’ai connu ça que par la télé et mon Homme venu de l’Ontario (et son fils, forcément!). Jamais de jamais je n’ai vu ça chez nous ou chez des amis quand j’étais petite (oui bon en ville mes meilleur(e)s ami(e)s d’enfance/adolescence étaient d’origine égyptienne, puis libanaise, puis québécohaïtienne, alors…). La première fois que j’ai mangé le classique délice cheapette anglo (biscuits Graham avec guimauve et chocolat entre les deux, le tout chauffé)… c’est le Coco qui l’a fait au four (avec mon aide… mais surtout celle de l’emballage des biscuits!) et on était déjà campagnards, c’est dire. Alors voilà la tarte d’ado guimauves et choco!

Préchauffer le four à 325F.

Croûte: à mélanger et répartir bien à plat au fond d’une grande assiette à tarte/quiche

  • 1 3/4 tasse de chapelure de biscuits Graham (bref on les écrapou au robot)
  • 1/2 tasse de beurre, fondu

Chocolat:

  • 1 tasse de crème 35%
  • 1/2 tasse de lait
  • 10 onces de chocolat mi-sucré, haché
  • 2 cuillerées à table de sucre
  • 1/4 cuillerée à thé de sel
  • 2 oeufs, légèrement battus

Dans une casserole, faire frémir la crème et le lait. Ajouter le chocolat et l’y faire fondre. Ajouter le sucre et le sel, mélanger, et ajouter les oeufs. Mélanger er verser sur la croûte. Cuire jusqu’à ce que la garniture soit figée, non liquide (environ 45 minutes).

Pour finir:

  • 1 sac de grosses guimauves*

Garnir la tarte au chocolat de guimauves (si vous faites comme sur la photo notez que les guimauves couchées sont le meilleur choix pour le pourtour!). Griller deux minutes pour que ce soit doré, laisser refroidir et réfrigérer au moins une heure ou deux. Pour couper vous pouvez vaporiser votre couteau d’huile végétale… parce que je vous avertis, c’est très tres (très!) collant, c’t’histoire. Et cochon! Merci, garçon!

* La prochaine fois j’aurais plutôt tendance à ajouter une couche de petites guimauves. Ou même peut-être de la pâte de guimauve. Et peut-être du chocolat en filet par dessus, qui durcirait. Et ça serait servi avec des fraises ou au moins du coulis! J’écris « je », mais je vous livre plutôt le fruit des discussions familiales autour de nos pointes respectives! 🙂

Taggé , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

8 réponses à Tarte d’ado

  1. Topinambulle dit :

    J’adore la photo, géométrie décadente 🙂 Ah oui, avec des petits fruits rouges, bonne idée !

  2. Jean-Philippe dit :

    Peut-on la faire cuire sur un feu de camp, au bout d’un bâton? Ça ferait festif!

  3. vieuxbandit dit :

    Réaction de l’ado: Han! WOOOOOOW!

    *soupir*

    (Mais je ne peux te contredire quand tu me cites, évidemment, puisque y vaut mieux se répéter que se contredire ;-))

  4. Chantal dit :

    Dans le magazine Ricardo du mois, il y a une recette de gâteau Smore, si ton ado veut refaire le même type de goût avec un peu plus de complexité. Recette disponible en ligne, d’après moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.