Détails d’une promenade dans les bois

Certains matins, je suis anxieuse (et désagréable) pour des raisons variées et combinées: des choses qui n’avancent pas, qui me pèsent, des enfants qui ne coopèrent pas, du boulot qui attend trop à mon goût… mais rien à faire, les chiens ont besoin d’être promenés (mon vieux labrador refuse de… Lisez la suite

Outil campagnard patenté

Qu’est-ce que cette chose? Un outil campagnard, pure création de mon Homme. Clous, boîte de conserve, manche de je ne sais quoi récupéré. C’est joli? Non. C’est utile? Oh que oui. Ça sert à quoi? Devinez. Vous donnez votre langue au chat? (Lequel? Répondez comme ma fille en disant TAO:… Lisez la suite

En traîneau

Ma fille a un trop chouette traîneau Pelican qui la protège des éléments. Comme elle est toute petite et qu’elle ne s’assoit pas encore toute seule (elle tient sa tête, et très bien même, tant qu’elle n’est pas fatiguée), un coussin est nécessaire pour qu’elle puisse jouir du spectacle (oui… Lisez la suite

Pommes, pommes, pommes

Les pommes, chez nous, sont incontournables. Autant les humains gobent de bananes (de vrais singes nous sommes), autant il est impensable de manquer de pommes: Tango en souffrirait! (Et alors, bonjour les grands yeux humides et coucou la culpabilité épouvantable!) Je vous avais raconté qu’il en avait une par jour?… Lisez la suite

Heureux comme un Tango dans l’eau

On m’avait avertie avant l’adoption: Tango, c’est un chien qui aime l’eau! Avec un jardin d’eau à l’avant (dont ses griffes pourraient endommager la toile et où il pourrait agacer nos grenouilles), un étang sur le côté (à nettoyer, j’y reviendrai!), un étang d’irrigation le long d’un chemin de promenade… Lisez la suite

Chat et fenêtre… bonheur!

En ville, dans notre appartement, seules trois fenêtres et une porte-moustiquaire permettaient aux chats de se mettre le nez au vent. Ici? J’ai perdu le compte, mais ça dépasse vingt. Des fenêtres partout, de tous côtés, à tous niveaux. Ici, Esteban montre son minois à partir du studio (ce que… Lisez la suite

Un premier lilas planté

Deux jours après le jour J (ou est-ce le jour N pour notaire?), maman campagnarde et son compagnon campagnard ont débarqué chez nous (même avant le déménagement, c’était chez nous) avec un lilas. Ma mère n’en démordait pas: quand on achète une maison, bandit, on plante un lilas! On avait… Lisez la suite