Obsolescence (programmée?)

Obsolescence (programmée?)

Ah, la campagne! Ce lieu magnifique (c’est vrai) où on s’installe avec bonheur (toujours vrai!) pour devenir un étrange (aux yeux des locaux comme aux yeux des urbains dont nous étions jusqu’au déménagement). Il y a quelques années, j’ai dû appeler Hydro-Québec parce que notre poteau électrique penchait… de plus… Lisez la suite

Comme le printemps

Cette année depuis l’arrivée bien tardive du printemps, j’entends le début d’Un beau grand slow de Richard Desjardins: L’hiver s’achève, c’est dûr à croire mais on a passé à travers. Ce n’est pas que l’hiver ait été particulièrement terrible (rien comme celui de 2015 avec ses deux mois à -30!),… Lisez la suite