L’année des bebittes

Cet été, pour moi, une piqûre de bourdon et deux de guêpes. Mouches et maringouins, je n’ai pas compté, mais c’est à peu près fini (sauf pour les nonos qui aiment les feux de camp dehors en soirée, comme nous). Mais c’est pas juste d’elles que je parle quand je… Lisez la suite

Un papillon portier

Il était sur la porte d’en avant (celle qu’on utilise, nous, comme les étranges que nous sommes, alors que 90% des gen,s tant ici dans notre patelin que là où l’Homme a grandi, en Ontario (un nom masculin, qu’ils disent, mais je ne m’y fais pas: pour moi l’Ontario est… Lisez la suite