Feuilleton météorologique

Hier après-midi, je vois passer sur Facebook un message jubilatoire de la Banlieusarde qui nous annonce qu’il pleut (enfin!) sur ses tomates après des jours de canicule épouvantable (ça c’est mon qualificatif, pas le sien). Je lui réponds que j’ose à peine regarder les prévisions pour ici. Pourtant, sous un… Lisez la suite