Fleur de mai

Pour la fête des Mères, on a été chez la mienne samedi, alors dimanche a été tranquille (et c’est bien ainsi). On a été se promener pas mal plus longtemps qu’on avait prévu, la puce dans son panier (sa poussette, que l’Homme appelle le panier ou… le baby bucket!), le… Lisez la suite

En traîneau

Ma fille a un trop chouette traîneau Pelican qui la protège des éléments. Comme elle est toute petite et qu’elle ne s’assoit pas encore toute seule (elle tient sa tête, et très bien même, tant qu’elle n’est pas fatiguée), un coussin est nécessaire pour qu’elle puisse jouir du spectacle (oui… Lisez la suite

Dans mes paniers des fêtes, sixième partie

Dans mes paniers de Noël (de Noël, mais donnés un peu n’importe quand autour des fêtes), il y avait entre autres… des gâteries pour chats et chiens. Malheureusement, cette année, que des gâteries achetées, remélangées et emballées, sans ajout fait maison. *Soupir* Ça me désole, d’autant plus que mes bouchées… Lisez la suite

Pommes, pommes, pommes

Les pommes, chez nous, sont incontournables. Autant les humains gobent de bananes (de vrais singes nous sommes), autant il est impensable de manquer de pommes: Tango en souffrirait! (Et alors, bonjour les grands yeux humides et coucou la culpabilité épouvantable!) Je vous avais raconté qu’il en avait une par jour?… Lisez la suite

Heureux comme un Tango dans l’eau

On m’avait avertie avant l’adoption: Tango, c’est un chien qui aime l’eau! Avec un jardin d’eau à l’avant (dont ses griffes pourraient endommager la toile et où il pourrait agacer nos grenouilles), un étang sur le côté (à nettoyer, j’y reviendrai!), un étang d’irrigation le long d’un chemin de promenade… Lisez la suite

Chat et fenêtre… bonheur!

En ville, dans notre appartement, seules trois fenêtres et une porte-moustiquaire permettaient aux chats de se mettre le nez au vent. Ici? J’ai perdu le compte, mais ça dépasse vingt. Des fenêtres partout, de tous côtés, à tous niveaux. Ici, Esteban montre son minois à partir du studio (ce que… Lisez la suite

Recyclons!

Oh le beau bac roulant! Et pas donné (c’est le cas de le dire!), contrairement aux sacs de mon ancien quartier montréalais. S’il débordait au petit matin, c’est qu’il contenait plus d’un mois (un mois… de déménagement!) de matières résiduelles. S’il est si gros, c’est qu’il est ainsi bien visible… Lisez la suite

Un premier lilas planté

Deux jours après le jour J (ou est-ce le jour N pour notaire?), maman campagnarde et son compagnon campagnard ont débarqué chez nous (même avant le déménagement, c’était chez nous) avec un lilas. Ma mère n’en démordait pas: quand on achète une maison, bandit, on plante un lilas! On avait… Lisez la suite

Opération amélioration de la qualité de vie!

Non, je ne me suis pas transformée en spectre fantomatique. Mais dès le 21 mai, les mouches noires sont arrivées en force et en nombre! J’ai eu grand besoin d’acheter cette espèce de couvre-campagnarde en filet. Ce n’est pas qu’elles me mordent (l’Insectarium me confirme qu’il s’agit d’une morsure provenant…… Lisez la suite