Spirales

Ces jours-ci, je m’amuse avec un nouvel outil à la cuisine, une Spirooli. Elle peut trancher (comme une mandoline) ou transformer en lanières spiralées (petites ou moyennes) les fruits et légumes durs (oignons, radis, courgettes, pommes, etc.) quand on fait tourner sa manivelle.

140820 058Pourquoi ces spirales? Les crudivoristes appellent ça des spaghettis végétaux, et c’est pas fou du tout: on peut très bien servir une sauce sur un plat de spaghettis de courgette, c’est léger, frais et savoureux. Et sinon on peut en faire des salades spiralées, ou hacher ces spirales pour avoir de petites juliennes. Donc tout ça pour varier un peu la présentation et la texture, tout simplement (et donner du répit à la mandoline!).

140820 063C’est évidemment pas un outil essentiel, hein. Mais un ami me l’a apportée et je me surprends à beaucoup l’aimer (la machine! L’ami, je l’aime, c’est pas surprenant!). Elle se rince en un clin d’oeil, c’est génial (mais ses deux lames rangées sortent au rinçage, c’est pas parfait). La poignée de la manivelle est un peu courte à mon goût (le premier jour j’étais vraiment enthousiaste et j’ai fini par voir mal!), mais un bout de tuyau ou quelque autre patente règlera bientôt ce petit désgrément.

140820 084Les formes me donnent des idées de déshydratation, de soupes et de… friture! (C’est moins sain, mais une fois n’est pas coutume!)

140820 085

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Spirales

  1. Ping :Daïkon - Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.