Sous terre (billet léger et rigolo, promis!)

Quand j’étais petite, mon père rêvait d’une maison sous terre. Je ne voyais pas les choses du même œil à l’époque, mais aujourd’hui je comprends mieux les avantages, côté climatisation/isolation. Et puis on évite en grande partie les frais liés au revêtement extérieur et plein de petits tracas (il doit y en avoir d’autres…). Mais quand même, la lumière du jour me manquerait (et les puits de lumière finissent toujours par couler); ça me prendrait une serre en surface ou quelque chose du genre. Ou un EarthShip, comme ça un côté peut être remblayé, quasi sous terre, et l’autre en serre, mais là, je rêve.

Je ne parle pas de ça aujourd’hui parce qu’il est question pour nous de creuser ni de bâtir. Pas du tout. C’est que depuis quelques semaines, je suis fascinée, maladivement, par une maison souterraine en particulier. Et elle est à vendre… mais ce n’est pas parce qu’elle m’intéresse qu’elle me fascine. Disons qu’elle titille la même partie insondable de l’humain qu’un bon film d’horreur qui ne montrerait jamais la bibitte, mais qui jouerait sur le suspense à merveille. Disons que mon imagination a accroché et que les scénarios possibles s’y multiplient. Disons que je verrais bien David Lynch y tourner une série complètement impénétrable.

En situation de pandémie, ladite propriété est idéale. L’annonce ne le dit pas, mais on le devine à la mention de «l’excellente protection offerte contre le 5G, les UV, la radiation, les ouragans, les incendies, le gel, les intrusions, les paparazzi, la pollution sonore et l’apocalypse» qu’elle offre «tout en étant invisible»… en plein cœur de… Las Vegas. Allez-y et regardez les 50 photos, ça vaut le décrochage de mâchoire. (Scuzez ce billet pas trop dans le ton habituel; c’est la faute à la Covid peut-être, avec sa distanciation qui ramollit corps et cerveaux!)

Pour marque-pages : Permaliens.

9 réponses à Sous terre (billet léger et rigolo, promis!)

  1. Chantal dit :

    mmm Je voulais commenter sous ton billet de relish de courgettes, mais ça me semble impossible. Toujours est-il que je me demandais de quelle grosseur son les cubes de légumes produits par ton alligator? Je pense m’en commander un et j’hésite…

    • Campagnarde dit :

      Je dirais 4 ou 5 mm carrés. Mais je te signale/rappelle que tu n’as pas aimé la texture de ma relish, que tu aurais préférée râpée si je me souviens bien.

      (Les commentaires sont fermés sur les vieux billets parce que c’est la seule manière de bloquer sans faille les tonnes de bots qui me laissent des commentaires-pourriels sans relâche. Akismet en bloque déjà des centaines par mois…)

    • Campagnarde dit :

      Oh, oh, y a aussi la possibilité de plus gros carrés (4 des petits)!

      • Chantal dit :

        Oui j’ai vu, mais j’ai préféré attendre de voir si j’aimais. Et j’aime bien! Je l’ai reçu aujourd’hui justement, au moment où je m’apprêtais à concocter une sauce à spag’! Ça a été vite, mais disons que le croco a moins aimé les carottes et les céleris…

        • Chantal dit :

          J’ai encore mal au bras d’avoir tapé très fort sur le croco pour couper les céleris… mmm, ils disaient de ne pas hésiter avec la force, mais j’ai peut-être exagéré un peu.

  2. Chantal dit :

    Tiens, encore 3-4 grosses courgettes et pâtissons qui viennent de rejoindre leur amies au frigo. Je sens que je fais de la relish ce soir et demain, moi là…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.