Simplissime courgette fermentée

Z’avez trop de courgettes, vous savez plus qu’en faire? Ou bien la fermentation vous intéresse ou vous intrigue, mais vous ne savez pas par où commencer? J’ai un miniprojet pour vous! Comme une choucroute simplissime, sans chou! (source)

[Mais attention: je viens de tester la chose. Premier essai? Dégueulasse. Je soupçonne que c’est mon bouchon de plastique et ma bonde avec trucmuche en caoutchouc, car ça semble puer le plastique (!). Faudra réessayer sans plastique, ou sans que le mélange y touche.]

Il faudra: un contenant (disons un pot Mason d’un litre), des courgettes (même trop grosses; dans ce cas, ne pas utiliser les graines), du sel de mer et une râpe. Ah, et un bon cinq à dix minutes. C’est tout, et ça permettra de conserver l’excédent de courgettes au frigo pendant un an.

Ça y est? Il suffit de râper la courgette. Quand vous en avez une bonne poignée (à l’œil une demi-tasse), il faut la disposer au fond du pot Mason (une cuiller en bois permet de bien tasser la courgette râpée) et saupoudrer une pincée de sel. Et recommencer jusqu’à ce que le pot soit aussi plein que vous le voulez.

Ensuite on laisse fermenter de deux à cinq jours (selon la saveur voulue et la température ambiante) avant de réfrigérer. J’ai mis une bonde sur mon pot (parce qu’on a ici une situation de mouches domestiques assez intense, pour cause de grande quantité de fumier de poule en maturation…), mais si vous optez pour un couvercle, il faudra l’ouvrir quelques fois par jour pour laisser les gaz s’échapper. Sinon, vous pouvez mettre un poids sur la choucroute de courgette, ou simplement un sac ziploc rempli d’eau salée, pour garder la courgette dans son jus.

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.