Saut de semaine

Pas de Foliole demain dimanche 21 avril, mais le prochain numéro vous expliquera un peu pourquoi! En attendant je vous souhaite d’être au sec (les pieds, au moins, et la maison, surtout!).

Pour marque-pages : Permaliens.

4 réponses à Saut de semaine

  1. Lyne Lavoie dit :

    Malgré qu’on soit loin de la rivière,en hauteur,on a les pieds dans l’eau au sous-sol pcq la nappe phréatique est beaucoup plus haute dû à la fonte rapide de toute cette neige qu’on a eue! La pompe de puisard est en fonction et la balayeuse d’ateler se fait aller pas mal! Va falloir imperméabiliser le solage car ça risque de se répéter dans les prochaines années.

    • Campagnarde dit :

      Oui, pareil ici. Et un peu partout autour (on voit des tuyaux qui sortent des maisons). J’ai comme l’impression qu’une bonne partie des constructions québécoises flottent sur la nappe phréatique sans que personne ne capote trop (moi je capote mais je n’ai pas de pouvoir là-dessus, juste une grande anxiété!).

      On devrait peut-être commencer à se bâtir une maison-bateau sans que ça paraisse trop… (ben non m’sieur l’inspecteur, vous voyez bien que c’est un bateau! d’toute façon si ça devient notre maison, on sera pu sur un TERRAIN taxable au municipal, mais sur un beau lac… océanique!)

  2. Lyne Lavoie dit :

    Ouain l’anxiété,on en reparlera! En tout cas,elle a réussi à convaincre mon Homme d’acheter une seconde pompe de puisard,au cas où!

    • Campagnarde dit :

      Ah c’est quelque chose. Les gens qu’on ne nomme dans les médias que comme un nombre de sinistrés, un nombre d’évacués, etc., devraient tous maintenant être suivis pour un choc post-traumatique. (Y me semble que ça vaudrait mieux là tout de suite que de lire dans 10, 15 ans une étude sur le nombre de suicides qui ont suivi…) Une maison, c’est pas une maison quand c’est NOTRE maison. C’est bien plus qu’un abri ou un lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.