Retour sur les minifringues

Je vous ai parlé des minifringues pour bébé qui s’accumulaient avant son arrivée. Eh bien j’ai maintenant un gros quatre semaines d’expérience en utilisation desdites minifringues. C’est pas beaucoup, vous me direz, mais c’est assez pour quelques constatations. C’est qu’à force de se salir et de couches qui débordent, on en passe, des vêtements miniatures en une journée!

Première constatation, liée à l’allaitement: un gros col de l’enfer, pour quoi faire, bon yeu? Les cols inutiles et esthétiques comme sur la photo… ça empêche môman de voir si bébé avale (et donc tète efficacement)! Bien, bien pire: y a eu des moments où le col, en frottant la joue de ma puce constamment, stimulait son réflexe pour chercher le sein! HEILLE! Quand ça fait trois heures de suite que j’allaite et que la puce en croissance finit par s’endormir, voulez-vous bien pas me la stimuler! Et une fois réveillée, comment avec ce genre de col ne pas prendre ma poupoune pour une imitatrice d’Elvis?

Constatation accessoire, relative à ce pyjama précisément (qui nous a été donné et j’en remercie l’univers, hein: c’est pas le don qui me fait chiâler, pas du tout et loin de là; c’est le design qui n’a pas tenu compte du… bébé!): vous avez vu la manche bouffante? My, my. On dirait un pyjama pour… demoiselle d’honneur! Ne manque que la grosse boucle sur les fesses! Les manches bouffantes, dites-vous bien une chose, couturières et designers: personne n’a besoin de ça!

Constatation générale, que fera ma fille un jour à son tour: peu importe la forme de notre corps… on n’a pas celui qu’avaient en tête les créateurs de vêtements. Si moi j’ai le problème (enfin, pas ces jours-ci, mais de façon générale) de la taille trop mince pour mes hanches, ma fille, elle, flotte dans ses vêtements. Bébé délicat, bébé joufflu: un seul pyjama. Avec pour résultat que ma fille se réveille parfois enragée la nuit, prise qu’elle est avec deux jambes dans une patte de pyjama (l’y mettre, cette deuxième jambe, est facile. L’enlever… moins! Et pour la mère endormie, trouver le bobo sous les couches de couvertures… prend un bout de temps!). Elle finira par prendre de la largeur et on trouvera sans doute qu’à ce moment-là elle aura autre chose qui ne fera que les pyjamas ne feront pas parfaitement. Bienvenue dans le merveilleux monde de la mode, chérie.

Ensuite, comme on me l’avait dit de quelques sources, les fermetures éclair… ah, comme elles valent mieux que les boutons! Très vrai, et surtout la nuit (surtout quand on réalise qu’il faut changer couche… pyjama et couverture tout d’un coup!). Mais si ça pouvait s’ouvrir par en bas au lieu de par en haut… me semble que ça faciliterait la chose. Ma puce se sort les bras pendant que je change sa couche! Les longues robes de nuit qui permettent de changer la couche sans rien enlever? Génial. Sauf lorsqu’on doit, encore une fois, en changer au milieu de la nuit…

Les mitaines? Ma fille les déteste et enrage quand on lui en met. Aussi les mitaines sont-elles inutilisées et les ongles de la demoiselle sont-ils plutôt coupés.

Les chaussettes et chaussons? Ma petite déesse les enlève en moins d’une minute, même si les chaussettes choisies vont jusqu’à ses genoux. Comme Lyne me le faisait remarquer… pupuce est comme sa maman et préfère avoir les pieds à l’air.

Les tailles des vêtements pour bébé devraient absolument être uniformisées. C’est ridicule: ma puce a porté des vêtements dits pour bébé prématuré! Alloooo! Déjà les vêtements indiqués selon le poids ont plus de bon sens, mais… à peine. Ah oui: et voulez-vous bien indiquer la taille dans le vêtement, et pas sur une étiquette qui dérange bébé et frotte sur sa peau toute neuve? Un parent va finir par enlever l’étiquette (en tout cas… moi!) et alors bonne chance au suivant pour deviner la taille de la chose!

Pour finir et prouver que je ne fais pas que chicaner… Je vous confirme que je me fiche absolument qu’on prenne ma fille pour un garçon (je le croyais mais on m’avait averti d’attendre et de voir, certaines mamans étant surprises de leur réaction… disons hormonale (!) le moment venu). Des couleurs et du bleu elle porte et portera. Oui, même des chandails avec des camions. C’est pas parce que les boutiques veulent nous faire avaler du rose mur-à-mur que bébé et moi nous laisserons faire! Je confirme également, à mon grand soulagement, que mes noix de savon pour la lessive font la job même en cas de caca liquide débordant bien séché. Le tout sans réaction chez ma fille et sans parfum sur le vêtement. Ha! (J’ai épuisé un somme de ma fille pour rédiger… et là c’est fini! Je vous reviens quand je pourrai!)

Taggé , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

6 réponses à Retour sur les minifringues

  1. lyne dit :

    Les fermetures éclairs qui ouvriraient par le bas!!!Que j’aime l’idée.
    Allons messieurs (ou mesdames) les designers à vos tables à dessin qu’on facilite un peu la vie des petits comme de leurs parents!
    Tant qu’à y être faudrait aussi régler le problème des bonnets qui ne suivent pas les mouvements de bébé et qui font qu’un moment donné on ne voit plus qu’un petit bout de visage.

  2. manon dit :

    Ah ya rien d’évident là dedans! 4 bébés j’ai eu, 4 bébés ont été différents et ce même dans le linge selon les grandeurs, grosseurs, longueurs ou poids!

  3. manon dit :

    Tsé j’en ai 2 à longues pattes, petit tronc et 2 autres court sur patte avec un grand tronc et de larges épaules… sans parler des grosses têtes de chacun sauf mon blondinet et des cols de chandail qui ne fit pas avec le restant du corps!!! Toujours trop petit les cols… pour un autre bébé ça aurait été trop grand (comme les col de chandail pour femme enceinte ou taille forte, voir si j’ai de besoin que ça descende si bas… une autre histoire ça)

    La joie ou la galère!!!

    Mais oui, un bébé c’est souvent bien tout nu. TK moi je préférais parfois monter le chauffage que d’avoir un bébé qui chiale dans son linge. D’ailleurs je l’ai constater sur chacune de mes factures d’électricité pour les 3-5 premiers mois de vie de chacun des mes enfants!!! Après ça, ça se plaçait!!!

    • vieux bandit dit :

      Ah oui, la température… nous JAMAIS on ne met le chauffage à 20 degrés. Même 19, ouf… Alors là, vu qu’on a ajusté la chose pour bébé… je me réveille en nage toutes les nuits (avec l’allaitement… épouvantable!). C’est pas encore la joie pour tous de ce côté-là (je préfère mille fois porter des manches longues, moi…).

      Ouep, décolletés déments pour femmes enceintes: on n’a pratiquement pas le choix! Alors avec le poids perdu, moi… je porte plus! (Non mais tsé: on se réjouit du bedon mais pour le décolleté… ça fait tristounet! hahaha!)

      Pour ma puce en ce moment les cols sont trop grands. Ses robes de nuit font sexy en tombant d’une épaule… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.