Récolte d’ail

Au retour de notre brève absence, enfer et boule de gomme, il était trop évident que l’ail avait besoin que je lui consacre quelques heures (quand même, deux lits de 5 pieds sur 5 pieds, ça fait 50 pieds carrés à récolter (ou 4,25 mètres carrés, ce qui semble vraiment moins grand mais l’est tout autant) et, en passant par là, désherber — maintenant il faudrait bien ajouter du compost et du paillis et voir si une petite culture d’automne ne serait pas à-propos…). Alors cet ail 2014? En trois R je vous le résume: récolte, rendement, résolutions!
140730 034
Récolte: Au moment de récolter (quand la moitié du feuillage ou un peu plus brunit et se fane), attention à chaque bulbe, car si on les endommage en les cognant, on perd en durée de conservation. On tire vers le haut (la puce à deux mains n’y arrivait pas toujours!) et on essuie grossièrement (avec mes gants de jardinage, ça se faisait bien). Attention à la motte de racines: chez nous j’y ai trouvé tout plein de petits vers de terre; vaut mieux les remettre en place pour qu’ils retournent le sol gratuitement, comme toujours (merci, les amours!). On peut faire sécher ensuite en accrochant les têtes par bouquets de 15 ou 20 (pour moi 15 ça faisait de beaux paquets pas trop gros, qui se comptent bien), ou à plat sur un treillis, dans un endroit bien aéré (je manque d’espaces aérés à l’abri de la puie qui sont à mon goût; si je magasinais un jour une autre maison, je poserais la question: oui mais vos herbes, vous les faites sécher où?). Une fois la tige séchée, il faudra la couper à 7-8 cm et couper les racines, et entreposer dans une boîte ou un sac de papier (ha! Seulement ce qui ne sera pas autrement transformé!).
140730 040
Rendement: Sur 284 caïeux semés autour du 10 octobre 2013 m’ont donné, le 30 juillet 2014, 278 bulbes (je les pèserai une fois têtes et racines coupées); seuls 6 caïeux semés n’ont rien donné, c’est pas mal il me semble. Je ne suis plus trop certaine de quelles gousses viennent de quelle variété (Legacy, Music, Siberian et Bogatyr), parce que j’ai fini de les semer en oubliant ça un peu; disons que les gousses sont semi-identifiées. Et j’ai retrouvé une seule fleur d’ail oubliée retrouvée (pas mal!). Seul pépin: j’ai encore perdu de la fleurette (pas beaucoup) et quelques bulbes à la teigne du poireau, même en étant loin du potager principal, loin de l’ail de 2012 qui avait été atteint. Même pas 5% du total, mais quand même, c’est trop.
140730 045
Résolutions: L’an prochain, ça me prend une couverture flottante pour mon ail et/ou du BT. Si je ne vois aucune infestation (trois ans que j’en vois ici sans comprendre trop, mais là ça suffit! Ce que je ne comprends pas, c’est que dans la région il y a plusieurs jardins dans lesquels l’ail n’est absolument pas déplacé d’année en année selon le principe de la rotation, et pourtant il pousse avec superbe, sans teigne. Peut-être les jardinières utilisent-elles du BT?), l’an prochain j’utiliserai mes feuilles d’ail comme paillis pour autre chose dans un lit, mais pour cette année je les brûlerai, teigne du poireau oblige. En octobre je planterai une bonne quantité de mes plus beaux caïeux dans un emplacement à déterminer. D’ici là, faudra transformer une bonne partie de cette récolte-là et faire des heureux autour de moi!
140730 028

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

4 réponses à Récolte d’ail

  1. Super ce billet! Moi, ce sera mon tour au début de mes vacances, la semaine qui vient. J’en ai sensiblement la même quantité ou presque…

    Alors je penserai sûrement à toi quand j’exécuterai cette tâche car tu es la seule que je connais qui en cultive aussi! : )

    Bonne soireé,
    Louise

    • vieux bandit dit :

      En plein soleil, le nettoyage, même grossier, c’est quelque chose! J’y ai pris beaucoup de plaisir, n’empêche. D’autant plus qu’un voisin-ami-bénéfacteur est passé quand j’évaluais si le moment était venu, et que j’ai pu lui donner deux gousses. Miam miam! 🙂

      Amuse-toi bien, Louise!

  2. lyne lavoie dit :

    Moi aussi je ferai la récolte bientôt.Ça serait peut-être une bonne idée de me faire aider par mes petits-enfants qui sont en vacances chez nous pour quelques jours.

    • vieux bandit dit :

      Récolter avec un enfant, c’est vraiment agréable! (Et complexe et un peu stressant par bouts!) En tout cas ma fille voulait en manger tout de suite! Et elle a développé une belle théorie: les plantes poussent et DEVIENNENT des aliments! J’adore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.