Psst! Achetez un livre québécois aujourd’hui!

Le 12 août, on achète un livre québécois, et de préférence chez un libraire indépendant! (Vous savez, ceux qui vendent des livres et pas des gogosses, des gugusses et des cossins? Ceux qu’on trouve ici!)

Deux livres de poètes que j’aime vont quitter leur librairie pour venir me combler de doux moments:

Uiesh, Quelque part, de Joséphine Bacon

Bleuets et Abricots, de Natasha Kanapé Fontaine

Les lire constituera un placebo qui remplacera le voyage impossible cette année sur la Côte-Nord, que j’ai tant besoin de retrouver. Un baume. Et mon choix s’est fait vite, instinctivement, mais pas à la légère. En cette ère de Black Lives Matter, visons la réconcilliation, l’écoute (parfois la lecture!) et la réparation. Pour moi c’est évident, mais je tiens à le souligner: en achetant les ouvrages de femmes poètes innues, je me procure des livres québécois.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.