Printemps soudain

Il me semble qu’il faisait -30 il y a un mois. Ça doit être moi, mais cette année les jours passent et le temps file et je me sens complètement déphasée, à la course et hors d’haleine. Sauf que le printemps (à 30 degrés on appelle ça l’été…) n’attends pas. Vous vous demandiez où j’étais partie? Oh… par ici, par là…
150508 107Ça, c’est un dicentre (coeur saignant) transplanté l’an passé à l’automne. Non seulement il va à merveille (voyez comme preuve ce début de floraison à droite), mais il repousse AUSSI à son ancien emplacement.
150508 108Celle-là, c’est un mystère. Quelqu’un sait ce que c’est? Elle est collée au jardin d’eau (mais pas d’accès à l’eau pour elle) et fleurit très hâtivement. Ensuite c’est surtout une plante à feuillage.
150508 110Ça, ce sont nos fraises qui produiront dès 2016. Ou enfin, 9 de nos nouveaux fraisiers. J’ai comme fait une grosse gaffe de calcul à la jardinerie et on va crouler sous les fraises pendant quelques années. Merci à mon Homme qui n’a pas ri de moi (franchement y a de quoi…), mais s’est plutôt attelé à la tâche gargantuesque de la plantation.
150508 111Voici mes deux chiens et mon cheval. Hahahahaha! Quand je les ai vus comme ça j’ai pas pu m’empêcher de les photographier. Ils vont bien, ces chiens. Poids idéal, santé immaculée: nous sommes gâtés (surtout que Tango a 12 ans depuis février!).
150508 112Mon Homme a patenté un toit pour les semis à acclimater. Tant mieux, parce que là ça prend une demi-heure tout sortir… ou tout rentrer.
150508 113Il s’est occupé de rempoter piments et poivrons. Heureusement pour eux, parce que je tardais.
150508 114Et tant qu’à y être, il a fait les tomates aussi! Mes plants vont vraiment bien cette année, et c’est grâce à lui.
150508 115Mon basilic, jamais je ne l’ai autant pincé. Et la puce en grignote en passant plusieurs fois par jour. J’ai un plan pour ces plants, dès que j’oserai les repiquer au potager.
150508 116Les nouveaux tubes fluorescents ont fait du bon boulot: mes plantules sont vert foncé (plus foncé qu’une photo au soleil ne le laisse deviner).
150508 117Ça a l’air de rien, hein? Pas plus gros qu’un crayon à mine! Mais c’est pas n’importe quelle asperge, ça! Oh non: c’est la première à sortir de mes semences d’asperges bichonnées depuis 3 ans! Je les laisse aller encore un an ou deux et ensuite ou pourra en manger!
150508 118J’ai de l’absinthe en pots. C’est vivace et ça peut devenir envahissant, d’où le pot. Et j’en ai un semis aussi à installer cette année. Il me semble que c’est un répulsif à insectes piqueurs. Sinon je ne sais plus trop pourquoi j’ai ça, à part que c’est une vivace et que j’aime les vivaces!
150508 119Et ça c’est un de mes nombreux radis qui ont déjà germé! Youpidou!
150508 120Les violas qui servent de paillis vivant dans un lit de culture sont les premières fleurs à apparaître dans mon potager.
150508 121Mes oignons égyptiens (oignons «qui marchent») ont été plantés il y a deux automnes (dans un sol trop dur… à amender!) et maintenant ils se portent à merveille. Ils ont eu un traitement au BtK déjà, à cause de la teigne du poireau qui fait parfois des ravages chez nous. Cette année, je n’ai pas hésité, parce que je tenais à ravoir des poireaux chez moi, à protéger mes oignons et à avoir de l’ail bel et bon, sans bebittes!
150508 122Le raifort qui repousse…
150508 123Et la livèche, ma reine des herbes vivaces!

Voyez bien qu’on est pas assis sur notre popotin! 😉

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

7 réponses à Printemps soudain

  1. Salut Helene,
    Premièrement, il faut que je te dise que j’ai failli avoir le même titre dans mon nouveau (en construction) billet, c’est trop drôle mais c’est un fait, le printemps nous bouscule vraiment cette année.
    Deuxièmement je crois savoir que la plante de la 2ème photo est un bergenia, pour en avoir déjà eu.
    Et finalement, tu vas avoir tout un jardin! Tes semis sont magnifiques et vigoureux.
    Bon jardinage et bonne fête des mères!
    Louise xx

  2. manon dit :

    Oh que oui ça bouscule!

    Ici cet année c’est l’ajout de bleuet, framboise d’automne, camerisier, griffe d’asperge et des fraises (mais pas 9… plutôt 250 un achat non-jardinerie, mais chez le grossiste… comme un achat de 500 coûte moins cher qu’un achat 250, ben c’est quelqu’un d’autre qui a eu le 250 supplémentaire).

    Tout débourre tout d’un coup, ici aussi la transition hiver/été est assez courte. Comme si on avait fait un flip pour passer directement de l’hiver à l’été.

    Bon jardinage!

    • vieux bandit dit :

      C’était pas 9 mais… 130! (Des grossistes y en a pas ici; on a des fermes laitières qui vendent rien, des maraîchers qui vendent plus cher que la fruiterie qui vend leurs produits (!) et c’est tout!)

      Les bleuets et gadelliers qu’on a, nous, il faudrait nous en occuper. Là je ne veux plus rien ajouter parce que franchement on n’arrive pas à tout gérer, mais tsé, la vie… décide pour moi parfois! 🙂

      • manon dit :

        ok, alors 9 c’était un chiffre pour faire peur à personne!

        🙂

        Je t’ai écrit un courriel, tu en feras ce que tu voudras. En passant, ils font la livraison au Qc, mais moi j’y suis allée moi-même. C’est pas proche, mais pas si loin que ça de chez vous il me semble.

        • vieux bandit dit :

          Peur à personne… surtout à l’Homme qui n’avait pas fini quand j’ai rédigé. Sa journée d’hier y a passé, donc deux jours entiers pour placer 130 fraisiers (en commençant pas désherber des lits existants). Et là y faudra supprimer tous les boutons floraux et les plantules que lanceront les plants. Mais ils sont plantés à merveille, avec du géotextile et du paillis, etc.

          (Et j’en veux tellement pas plus que 130! Déjà un petit calcul m’indique que ce sera beaucoup, beaucoup. Ok, ça se congèle, ça se confiture, mais on va quand même en donner pas mal…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.