Première récolte d’ail

En septembre passé, pour la première fois, de l’ail j’avais planté (je vous ai parlé de sa fleur!). Un demi-kilo, soit une livre. Cet été, j’en ai donc récolté… deux fois cela. Est-ce un bon rendement? Selon ce que je lis en ligne… non. Eh ben. Pourquoi? Hmm… L’avais-je planté trop tôt, trop tard? Avais-je endommagé de nombreuses gousses en les plantant? Ont-elles pourri pour une raison que j’ignore? Je ne sais pas. Quoi qu’il en soit, j’ai séché mes têtes d’ail au soleil plusieurs jours avant de les rentrer pour les entreposer d’ici leur consommation, et j’ai remis ça pour l’an prochain. Ou plutôt, j’ai triplé la mise et eu l’aide de ma mère, qui a tout planté: mon kilo d’ail bio acheté chez Potager Santé et un demi-kilo chez un semencier commercial (celui-là planté pendant notre bref séjour en maison de naissance). C’est dire que si le rendement s’améliore… je risque d’avoir de l’ail pour les fins et les fous (chez nous, fins et fous sont souvent les mêmes, remarquez bien…)! Cet ail planté marque aussi le tout début… du potager 4.0! Fou comme le temps file… et c’est pas mon bout de fille qui va me donner l’impression que les jours passent à un rythme moins endiablé!

Pour marque-pages : Permaliens.

4 réponses à Première récolte d’ail

  1. Louise dit :

    Bonjour Helene,

    J’ai planté le mien dimanche et ça m’a donné 69 gousses, donc futures plants, pour 2 livres. Je pensais en avoir plus mais les gousses étaient , pour la majorité, très grosses, donc moins par bulbes. 🙁

    J’espère qu’elles vont toutes lever au printemps prochain.

    Ça occupe un nouveau-né hein? Les photos que tu as mises sont superbes. J’aime beaucoup celle de ton conjoint avec elle, c’est vraiment une belle photo!

    Bonne journée à toi et aux tiens!
    Louise xx

    • vieux bandit dit :

      Ah je te dis, mon Homme est un fier papa! Il l’était déjà avec son Coco ado, mais faut le voir à l’oeuvre avec sa puce! (Un homme qui trippe bébés comme ça, je n’en ai pas connu d’autre. Et c’est ce qu’il me fallait: un homme pour me prouver qu’un papa, c’est non seulement utile, mais nécessaire!)

      L’an prochain je tâcherai de compter les gousses. Mais qui dit grosse gousse dit grosse tête future, non?

  2. lyne dit :

    Bonjour à toi Vieux bandit.
    J’ai planté 79 gousses d’ail bio achetées d’une productrice au marché à Québec.La plupart des gousses étaient énormes (comme celles achetées l’année dernière et qui ont donné de belles grosses têtes cette année).Je me rend compte ,un peu tard, qu’il aurait fallu que j’en plante au moins une livre de plus pour pouvoir planter mon propre ail en fin de saison2012.Je me reprendrai donc dans 2 ans.Ouille c’est loin ça!!!

    Heureusement ,ton Homme n’est pas unique.
    Je regarde mon fils avec son petit bout d’homme et ça me chavire de voir toute la tendresse et la patience qu’il a.
    Et de la patience il lui en faut car Petit-Fils n’est pas un bon dormeur ni de jour ni de nuit.Y a de l’hérédité dans l’air!
    Fiston non plus n’était pas un gros dormeur quand il était bébé.
    Il s’est bien reprit à l’adolescence!!!

    • vieux bandit dit :

      😉

      Eh bien pour ça, ma fille tire de moi: pour dormir, elle dort! Tête de cochon comme ses deux parents, par contre: hier soir elle a décidé de faire un spectacle pour sa grand-mère en pleurant presque toute la soirée (et j’ai l’air de mentir en disant « ben voyons, c’est nouveau, ça! »). Mais pas folle: elle a ensuite dormi un bon quatre heures pour que je retrouve patience et force! 🙂

      Tendresse et patience: deux mots très exacts pour décrire le papa qu’est mon Homme, lui aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.