Poussinos

Une semaine plus tard, voici nos poussins. Ils sont tout mignons et petits, mais essayez d’en attraper un et vous verrez que ça court viiiiite, ces petites bêtes-là!Ils pépient constamment; c’est tellement agréable d’ouvrir la première porte du poulailler et de les entendre!

Ils ont une bonne mère (c’est pas toujours le cas, non: les pondeuses ont été sélectionnées pour pondre, et souvent leur instinct maternel est déficient): elle leur montre à gratter, leur indique quoi manger, et les couche tôt! Vraiment: les autres poules sont encore dans la volière qu’elle s’est déjà installée dans sa «cabane» avec ses petits sous elle (et sous aile!).
Comme j’ai mis des oeufs des autres poules sous elle, ces poussins-là ne sont pas tous de sa génétique. Un l’est au moins, et sera un(e) Columbian Rock. Les autres sont des bovans rousses et noires et des Plymouth Rock barrées (sauf erreur, pas de Wyandotte, et certainement pas de marans bleue, malheureusement). Tous avec un papa marans noir cuivré.

Ils sautent aussi bien plus haut qu’on le croirait à les voir. Et quand ils se dégourdissent les ailes, c’est juste trop mignon!
Beaux petits pious! 🙂

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Poussinos

  1. Ping :Coquelets — Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.