Porno de pâtés

Vous connaissez la porno alimentaire (food porn)? L’autre jour j’ai fait deux pâtés au poulet et mon premier pâté au saumon (avoir su que c’était aussi facile… mais bon, là je le sais!), et ensuite en prenant des photos je me suis rendu compte que ce que je captais, c’était de la porno de pâtés. Alors voilà, j’en partage des bouts avec vous. D’autant plus qu’en roulant mes abaisses, j’ai compris que je devrai me passer de faire mes propres tourtières pour les fêtes cette année: la bédaine est dans le chemin! Je suis courte sur pattes, voyez-vous, et le comptoir de mon ilôt arrive exactement sur mon bedon rebondi, et mes bras ne vont plus aussi loin avec le rouleau. Après six abaisses, j’en avais ma claque, j’avais mal au dos, et j’ai compris que ça suffirait jusqu’en 2016.
151125 013
151125 015Faire des pâtés, je trouve ça méditatif. Je repensais à mon enfance. J’ai toujours aimé regarder ma mère cuisiner (et y participer), et surtout jouer du rouleau à pâtes (elle m’en a acheté un juste à moi quand je devais avoir 6-7 ans… et je suis pas mal certaine que c’est encore celui que j’ai et utilise!). Ah c’était les bonnes années du Crisco (on ne disait même pas shortening à l’époque) et je n’utilise pas ça, et elle faisait sa pâte à la main dans un bol alors que je me sers de mon robot (autre cadeau de ma mère qui vient d’une autre époque), mais quand même: j’ai appris en la voyant faire (et parce qu’elle me laissait faire). Quand j’étais toute petite ma mère ne faisait pas (comme la plupart des cuisinières des années 1980) des choses très compliquées ni exotiques, mais ça ne change pas que je ne crois pas que j’aimerais autant cuisiner (ni jardiner…) si ça ne venait pas d’elle et de mon enfance.
151125 016
151125 017On a beau avoir toute l’inspiration qu’offre Internet à notre portée… mille petits trucs, des techniques aux envies, des trucs aux saveurs, me viennent de là, de ces heures passées devant ma mère à la regarder faire, dans notre cuisine rouge et orange (mon amour des couleurs aussi vient sans doute de là!) de jadis.
151125 020
151125 025
151125 027Le carré, c’est le pâté au saumon. Fait avec un restant de saumon énorme (et pas cher) mais plein d’arêtes; le plus long a été de défaire la chair à la fourchette pour m’assurer de tout enlever; je pense que toute la famille ici profiterait de cours sur comment découper plusieurs types de poisson…
151125 036
151125 039Ce qui est arrivé à mes restes de pâte: sucre et cannelle. À droite des cure-dents, avec sel et poivre aussi (finalement on ne goûtait pas la différence; et un adulescent qui voit ça… enlève les cure-dents et les plante dans les biscuits au hasard. En tout cas chez nous!)
151125 030
151125 042Et le contenu du premier pâté au poulet, bien vite disparu:
151125 051

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Porno de pâtés

  1. lyne lavoie dit :

    Ah les beaux pâtés dorés !Ça donne envie d’en faire autant mais végé genre Tourtes aux oignons caramélisés et cheddar extra-fort!C’est sur mon programme des prochaines semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.