Pic flamboyant

Il a beau être commun, chez nous, il est beaucoup moins visible que le pic mineur, le pic chevelu et même le grand pic. Voici tout de même le pic flamboyant (Northern Flicker – Colaptes auratus), qui ne vient pas manger chez nous, mais que j’ai aperçu lors d’une promenade récente, quand j’observais à tout hasard un arbre mort sur pied, encore haut, et bien troué, en me disant qu’à tout hasard je pourrais y voir un pic. Eh bien oui! (Mais pas depuis; de toute façon, l’arbre moprt n’est plus visible à travers les feuilles des grands érables qui se dressent devant.)
Avec sa moustache noire au bas des joues, celui-ci est un mâle. Et timide! Il n’est resté là que le temps de ces photos (oui bon j’avais mon appareil, un chien et une Puce…).
Pour les cris et ses bruits, on suit ce lien.
Ils migrent de la fin de l’été à l’automne, vers le sud, en groupes (alors que les pics mineurs et chevelus sont à nos mangeoires toute l’année).
Je me demande encore s’il était à son nid, mais je ne le saurai pas: comme je le disais, l’arbre n’est plus visible de mon chemin: il est contre une belle falaise rocheuse, au fond d’une belle érablière.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.