Pesto d’asperges

J’ai été super contente d’apprendre que Josée di Stasio revenait – sous forme de magazine (j’aime les magazines) et non de pog! Jje ne sais pas dans quel magazine c’était, mais il y a quelques années on demandait à des femmes connues si elles étaient chef ou cuisinières et toutes répondaient être cuisinières – ce qui, pour moi, fait toute la différence entre celles que j’aime et ceux qui se croient chefs [pourquoi pas maîtres!] de je-ne-sais-quoi mais que je n’endure pas, manque d’humilité compris! (Vive l’humilité! Fuck la testo-spectacle-stéronite!). Je n’ai regardé ni le prix (10$!) ni le nombre de numéros par année (2): j’ai pris et avec joie le numéro du magazine di Stasio (pour un tout petit bémol suivez l’*). La recette qui m’a charmée la première? Celle du pesto d’asperges et de parmesan. Oh que oui.

  • 60 ml (1/4 de tasse) d’amandes en bâtonnets (ou en tranches)
  • 340 g (3/4 lb) d’asperges fraîches [j’ai fait la recette avec des asperges de mon jardin, et j’en avais davantage, alors j’ai tout adapté – on parle d’un pesto, n’est-ce pas? Alors tout peut se modifier!]
  • 125 ml (1/2 tasse) de parmesan, râpé
  • 80ml (1/3 de tasse) d’huile d’olive
  • 2 ml (1/2 c. à thé) de sel
  • poivre du moulin
  • zeste de 1 citron, râpé

Faire rôtir les amandes au four à 350F de 4 à 5 minutes. [Ici la recette parle de casser la partie dure des asperges et de peler la base des tiges… sauf que quand on récolte nos propres asperges, y a pas de partie dure, ha!] Couper les asperges en tronçons. Au robot culinaire, réduire tous les ingrédients en pesto en laissant de petits morceaux. Saler et poivrer au goût. C’est tout!

Comme j’en ai fait beaucoup, j’en ai eu trop pour un repas, et j’ai congelé mon résultat pour avoir du début d’été à volonté quand l’automne tentera de nous rendre moroses! Et tant qu’à y être, j’ai fait un pesto similaire, mais au brocoli (cuit) et aux graines de chanvre. Et j’en ai maintenant aussi au congélo.

——

*Bémol? (Parce que je suis comme ça, ok, je cri-ti-queeeee! Je suis difffffffi-ci-le!) On y dit de garder les tomates sur le comptoir… si on prévoit les manger rapidement! Rapido ou non, les zozos, ça se détruit au frigo, une tomato, alors no no no!

Pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Pesto d’asperges

  1. Clément dit :

    J’ai reçu en cadeau un pesto d’asperge du même genre. Mis sur une pâte de fougasse avant d’aller dix ou douze minutes au four: un délice!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.