Persil et autres bisannuelles

Saviez-vous que le persil est une bisannuelle? On a tendance à la traiter en annuelle: on cueille et consomme ses feuilles la première année et on l’arrache (ah, le fameux ménage automnal du potager qui me me laisse pantoise). Oubliez donc une fois pour toutes ce ménage-là, et l’année suivante, avec un peu de chance, votre persil reviendra et montera en graines. Suffira de les récolter… et voilà la continuité assurée! (la suite de la saison 2014 aura parmi ses thèmes la préservation de semences, vous verrez!)

140730 023
Les bisannuelles doivent être dans l’air du temps, car Larry Hodgson en a fait le thème d’un éditorial récent. Il parlait plutôt de fleurs, remarquez: il lamentait le manque de vraie plates-bandes à l’anglaise, libres et déjantées, au Québec, et disait que ça vient de notre timidité avec les bisannuelles, qui se re-sèment et donnent un dynamisme inopiné à un parterre fleuri. Chez nous? On a intégré quelques fleurs bisanuelles au potager, dans une sorte de lit-haie, sans même le savoir, ce qui nous donne des bonheurs au gré du hasard des floraisons. C’est donc quelque chose à intégrer et auquel repenser.
140707 122
Et ce qui vaut pour le persil (frisé ou plat) vaut aussi pour le persil-racine que voilà (Tango a eu la délicatesse de regarder ailleurs pour ne pas voler la vedette; quelle humilité!).
140703 023

Taggé , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

3 réponses à Persil et autres bisannuelles

  1. manon dit :

    Tu verras, ça produit des graines en cibole!
    J’en ai fait l’expérience déjà.

    Mais elle ne sont pas viables beaucoup d’années (2 ans il me semble)

    • vieux bandit dit :

      J’en donnerai! Ou je ferai un gros coin persil et on passera l’été en taboulé!

      Pour la viabilité, 2 ans serait logique. Mais je garde toutes mes semences au frigo bien au sec et elles semblent (de façon générale, là!) rester saines longtemps. J’ai un taux de germination qui frise la perfection (bien contente), alors on verra… 3, 4 ans? Si je laisse monter en graines tout le temps, j’aurai jamais besoin de le savoir, je pourrai toujours utiliser les semences « fraîches »! 🙂

  2. Ping :Semis pour le potager 7.0 - Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.