Parapapampam, rapapampam, rapapampam….

Allez-vous installer des tambours?, m’a demandé ma maman. Dekecé?, avons-nous répondu en choeur… La réponse, pourtant, est oui, il le faut, oui! Et ma mère n’a pas choisi son mot au hasard (j’ai appris à me méfier de ces mots étranges qu’elle me sort parfois: les gens qui font des mots croisés en savent plus long que moi!), car le GDT dit bien qu’un tambour est (entre autres) une petite enceinte formant sas entre deux portes à l’entrée d’un édifice ou d’une salle, pour éviter la pénétration du vent ou du froid. L’Homme a installé celui-ci, et l’autre attend (car l’autre aura besoin de quelques bonnes idées bien patentées). Que d’achats non prévus mais nécessaires! Sans ce tambour, le vent qui arrive surtout de la droite sur la photo ferait entrer les giboulées, les bourrasques et les flocons en plein dans notre salon. Je ne sais pas pour vous, mais moi j’ai préféré dire non.

Jamais de jamais je n’ai eu aussi peur de l’hiver qui approche et du froid qu’il apportera. C’est quand même rigolo, parce que j’ai vécu dans un logement où les chats eux-mêmes tentaient de ne pas poser la patte par terre tant le sol était frigorifique, où les bottes pleines de neige ne dégelaient pas entre les deux portes, où je dormais en pyjama et robe de chambre sous plusieurs couches épaisses de couverture et deux chats (à l’époque, et c’est depuis ce temps-là que je ne bouge plus quand je dors!). Disons qu’on a peu de chances d’en arriver là. Déjà le mazout, dont le réservoir a été rempli, fait son oeuvre dans la maison. Mais ne vous en faites pas: je fais croire à l’Homme que je suis vraiment impressionnée par son oeuvre tambourinée, lui disant que c’est quand même incroyable à quel point son abri Tempo pour porte d’entrée réchauffe toute la maison…

Pour marque-pages : Permaliens.

11 réponses à Parapapampam, rapapampam, rapapampam….

  1. Jiji dit :

    Très bonne idée! Pour moi, ça va attendre à l’an prochain, cependant… Mes finances ne me le permettent pas. Surtout qu’une agence me doit près de 800 $ pour des traductions effectuées en avril, mai et juin… J’ai rempli un formulaire sur le Blueboard de ProZ.com et j’ai eu beaucoup d’échanges de courriels avec eux. Là, supposément que je devrais recevoir un chèque pour la moitié le 15 novembre et un autre le 15 décembre… J’ai bien hâte de voir ça!
    Sinon, j’hésite entre mise en demeure et La Facture, ou les deux…

    • vieux bandit dit :

      Ah ça c’est vraiment moche! La mise en demeure c’est simple et rapide, les petites créances ensuite au besoin, c’est simple à défaut d’être rapide, mais ensuite pour forcer le paiement ça peut se compliquer… (Un seul problème du genre ici, et pas pour de la traduction; les gens n’ont pas répondu à l’avis de la cour et j’ai gagné par défaut; par contre j’ai eu besoin d’un avocat pour les forcer à me payer! Dans ce cas-là, il faut que le montant vaille la peine (lire: le taux horaire de l’avocat et les frais de ses démarches!))

      Le tambour, ça doit bien s’improviser… mais l’improvisation demande du temps, et…!

  2. Jiji dit :

    Ouais, je ne suis pas très bon pour l’improvisation, je suis loin d’être manuel.

    Merci pour les infos, et un conseil pour toi, bien que ta base de clients doive déjà être bien établie : ne fais pas affaire avec Nestor Systems!

  3. Haha! Tu m’as bien fait rire avec ta références aux cruciverbistes, mais mère en est une aussi et sort toujours un ou deux mots qui nous fait nous « de kessé?! ».

    Mais dans son contexte, c’est toujours agréable de connaitre de nouveaux mots, ou de nouvelles significations! 🙂

    Bon hiver à la campagne!

  4. Martine dit :

    Ma mère m’a toujours dit qu’il fallait que je laisse mes bottes dans le tambour! Dans notre cas le tambour était une structure en bois un peu plus permanente que votre tambour/tempo.

    Maman m’a refilé plein de vieilles expressions comme ça et quand je les utilise dans mon entourage, on me regarde comme une antiquité…

  5. Etolane dit :

    Mouais, revoilà le temps du tempo…. J’aime parcourir en tes mots ces nouveaux concepts campagnards que tu découvres et dont je suis rendue blasée! 😉 😀

    • vieux bandit dit :

      Oui, ces temps-ci je mesure l’écrat entre ce que je croyais que ce blogue serait et ma réalité… réelle! Je ne pensais qu’à l’adaptation campagne, sans réaliser que l’adaptation grande maison serait tout aussi intense!

      Surtout que je suis miss efficacité. Tout ce qui doit être fait peut être mieux fait, plus vite, plus efficacement, de façon plus satisfaisante. Mais là… j’ai assez de pain sur la planche pour les prochaines années! 🙂

  6. Ping :Clématite | Les campagnonades

  7. Ping :Chardonnerets | Les campagnonades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.