Pantins

(Ce billet fait partie d’une petite série sur les bricolages de Noël réalisés dans notre atelier de lutins chez nous cette année…)

De certaines façons (d’autres, pas du tout!), j’étais faite pour avoir douze enfants. En tout cas, à voir mes réserves de fournitures d’art, on pourrait le croire. Mais ça baisse, tranquillement, lentement, petit à petit… Et depuis longtemps j’avais en réserve une petite boîte remplie de merveilles: des attaches parisiennes! Une amie qui a un fils du même âge que ma puce me disait de ne pas m’en faire, qu’on les utiliserait bientôt. Je me suis dit que j’allais faire de sa prédiction une réalité. Que sont les attaches parisiennes? Ah! Rien que le top top top du must de la prémat’! Hahahaha, en tout cas, moi, j’ai traversé les ans avec en tête ce bonheur d’enfant qu’elles permettent: créer des êtres articulés! (Mes enfants sont loquaces et éloquents, mais l’articulation ne sort pas de leurs bouches, merci!) Alors les attaches parisiennes, c’est tout simplement ça:
On les utilise comme ça!
Et ça permet de faire plein de bricolages! On trouve facilement en ligne des images à imprimer et colorier. Une fois découpées et assemblées, elles deviennent patins décoratifs.
Voilà de quoi ont l’air les attaches parisiennes en plein travail.
Sans blague: que de plaisir en perspective!

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.