Pain d’été

Voilà maintenant quelques années que le pain qu’on mange ici est fait ici (suivez le lien et vous trouverez tous mes billets sur le pain maison, de plusieurs façons et selon de multiples variations). Chaque jour ou presque. Or en été… fait chaud. Même quand y fait pas chaud, dans ma cuisine, fait chaud. Conserves, cuisson, déshydratation… et même machine à pain, ça vous réchauffe une cuisine. Évidemment que je veux un four à pain dehors, c’est évident. Sauf que le temps et le matériel (sans parler du temps de préparer le feu pour cuire ça, qui n’est pas court), je prends ça où? Ben voilà, le four à pain/pizza extérieur, eh ben il attend et il attendra. Alors j’utilisais le robot boulanger, un moindre mal quand on le compare à chauffer le four à 450°F pendant 50 minutes.  Ça allait. Sauf que.
150729 035Sauf qu’un jour (ça devait être un jour qui suivait la pizza, et il restait de la pâte au réfrigérateur…) je me suis demandée si je ne pouvais pas faire le pain sans pétrissage… à la mijoteuse. (La mijoteuse oui, ça chauffe aussi, mais ça consomme trrrrrrès peu d’électricité et, contrairement à un four, ça se déplace: ha!) Eh bien oui, et les auteurs du livre du pain sans pétrissage y avaient pensé et avaient fait des tests pour moi (enfin, pour tout le monde…)!

Un seul problème, la croûte. Faut finir la croûte au four, pour la griller (oui, à broil). Mais… cinq petites minutes (dans mon four ici du moins): cinq minutes entre le moment où je mets un pain qui a l’air cuit du dessous et pas du dessus dans un four froid et le moment où j’éteins le four et je sors le pain pour le laisser refroidir!
150729 038Et le truc de la mijoteuse? Suffit de placer la boule de pâte (même pas besoin d’entailler le dessus) sur un papier parchemin (qu’on peut réutiliser ensuite plusieurs fois) et de démarrer la mijoteuse à son réglage le plus fort. J’ai fait quelques essais pour déterminer qu’un pain moyen est prêt en deux heures avec la mienne (30 minutes de plus pour un gros pain — et la mijoteuse pardonne beaucoup si j’oublie le pain plusieurs minutes de plus, aucun problème; on ne peut pas dire la même chose du four!). Après cette cuisson, le dessous est doré et le dessus a presque l’air cru, mais sans avoir la texture (au toucher) de la pâte crue. Et hop au four 5 petites minutes.
150729 039Ça me donne (depuis 10 jours que je fais ça tous les jours) des pains délicieux, dont l’intérieur est cuit à la perfection. La croûte est moins cuite et dure/croquante que celle d’un pain au four, ce qui convient mieux à la bambine de toute façon (suffirait d’augmenter la durée du grillage pour obtenir un pain à la croûte plus cuite). Et la mie, alors là, la mie! Je dirais qu’elle est meilleure que celle du pain au four. Et voilà le secret de la mijoteuse: elle garde l’humidité dans son bol de cuisson! Or avec ce pain sans pétrissage au four, on laisse toujours un contenant d’eau avec le pain dans le four pour ne pas qu’il sèche. Avec la mijoteuse, c’est en quelque sorte intégré: problème réglé! La forme aussi est parfaite: ma mijoteuse est ovale, donc le pain va de rond à ovale, sans imperfection. Autre avantage: 2h + 5 minutes, c’est moins long que la machine à pain qui met plus de 3h pour me donner un pain. Et le mélange se fait pour 6 pains à la fois et reste ensuite au réfrigérateur, alors c’est une préparation au lieu de 6. J’y gagne, j’vous dis!
150729 040

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

3 réponses à Pain d’été

  1. Alexe dit :

    Épatant!

  2. Alexe dit :

    Vous ne mettez pas le bol de la mijoteuse au four… seulement le pain avec le papier parchemin c’est bien ça? La recette du pain c’est celle sans pétrissage?

    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.