Tergiversations

Depuis mes dix-huit ans, je vais toujours voter quand il le faut. Pas trop par principe démocratique au début, plutôt parce que ma mère m’aurait semoncée sinon. Les élections municipales, par contre, ne m’ont jamais trop intéressée. Mais cette fois-ci, si. Enfin, ayant quitté Hochelaga-Maisonneuve, j’aurais voulu voir madame Harel… Lisez la suite