Oriole de Baltimore

J’ai eu une surprise énorme et magnifique pour la fête des Mères (beau hasard!). J’étais seule à la maison avec les deux petits et j’ai été toute contente: un quiscale à la mangeoire. Vite, ma fille, viens voir! Comme chez grand-maman! Mais le quiscale était parti avant qu’elle arrive pour le voir… mais elle a vu arriver un oiseau orange, étrange… reconnaissable même pour moi qui n’en avais jamais vu à mes mangeoires: une oriole de Baltimore (Baltimore oriole, Icterus galbula)! Les livres ont beau dire qu’il y en a ici, et j’ai beau planter le plus possibles de plantes avec des baies persistantes pour les attirer, ces frugivores (ils mangent aussi des insectes et du nectar et, je vous le jure, du suif et du tournesol, foi de Campagnarde!), je n’en avais jamais vu chez nous, jamais! Il s’est posé d’abord comme ceci…
Puis il a posé pour que je prenne sa photo de dos! (J’ai pris les photos à travers une fenêtre sale, je suis satisfaite de ce que j’ai pu obtenir, donc!).
C’est le suif qui l’intéressait, mais il en restait bien peu!
J’ai rempli le premier suif, mais il est revenu pour aller sur le second: bonne idée.
C’est drôle parce que récemment je trouvais qu’on avait aux mangeoires des oiseaux de toutes les couleurs, des roselins pourprés aux geais bleus en passant par les sittelles et les juncos. On a aussi des cardinaux à poitrine rose et des chardonnerets. Ça manquait un peu d’orangé, non (même avec les merles…)?
Ça fait deux jours et je jubile encore. J’espère qu’on le reverra!





Plus tard il est revenu manger du tournesol. Nous ne lui avons pas encore vu de femelle, mais on me dit que si je suis chanceuse, il (avec elle!) nichera près d’ici et reviendra avec les ans. Ça serait fantastique!

Print Friendly

Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à Oriole de Baltimore

  1. Chantal dit :

    Magnifique! J’en ai vu 1, une fois, il y a près de 20 ans, en banlieue nord de Québec. Visite rare!

  2. Lyne Lavoie dit :

    En me levant samedi matin il y avait 2 mâles dans le bouleau en face de la maison.Ça faisait bien 4 ou 5 ans qu’ils n.étaient pas venus.Comme j’avais vu une photo d’un Oriole mangeant sur une orange,la semaine dernière,j’avais mit une demie orange piquée sur une branche en me disant que ça allait p-e marcher chez nous aussi. Et BINGO!Ils sont passé à travers 3 oranges en 3 jours,en plus du suif et ils ont essayé de boire le nectar à colibri.Malheureusement,ils semblent être repartis car je ne les ai pas vu aujourd’hui.Snif!Snif!

  3. Lyne Lavoie dit :

    Alleluhia!Un mâle est revenu faire son tour ce matin et il a passé la journée à chanter dans le petit bois de l’autre côté de la rue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *